Les mots-croisés de La Relève

Le bas niveau du fleuve Saint-Laurent devient inquiétant

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Le bas niveau du fleuve Saint-Laurent devient inquiétant
Quelques riverains, à Boucherville, se retrouvent avec des bateaux échoués sur les berges en raison de la baisse du niveau du fleuve. (Photo : Diane Lapointe)

Le niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent, sur la Rive-Sud et dans la grande région de Montréal est inquiétant. Il pourrait y avoir des répercussions majeures notamment pour le transport maritime, l’alimentation en eau potable et pour la navigation de plaisance. Plusieurs riverains de Boucherville en font le constat depuis deux semaines alors que les basses eaux ont transformé leurs quais en passerelles bien au sec, au-dessus des berges, faisant même en sorte que des embarcations marines sont maintenant carrément coincées dans la vase comme si c’était soudainement à marée basse.
Le phénomène s’explique entre autres par deux phénomènes.
Le fleuve Saint-Laurent trouve sa source dans les Grands Lacs canadiens et, dans le cas du lac Ontario, les autorités viennent de mettre en place une stratégie de déviation majeure, en fermant les vannes d’écoulement vers le Saint-Laurent, pour éviter de vider littéralement les lacs et de se retrouver, de ce côté aussi, avec des situations dangereuses et inquiétantes, entre autres pour l’alimentation en eau potable.
Deuxièmement, le temps chaud et sec que l’on connait depuis la fin avril, et surtout l’absence ou presque de précipitations, se traduit directement par une baisse très marquée du niveau d’eau. Habituellement, en mai, nous recevons environ 85 millimètres de pluie, mais cette année, ce sont seulement 10 millimètres d’eau qui sont tombés.
Le niveau du fleuve, dans le secteur du Vieux Port de Montréal, affiche 19 pieds alors que la normale pour ce temps-ci est de 23,3 pieds. C’est du jamais vu depuis 1994.
Environnement Canada prévoit un été chaud et sec. Les réparateurs de moteur de bateau vont connaitre un bel été!


Partager cet article