Les mots-croisés de La Relève

Quatre jeunes entrepreneurs de l’agglomération remportent une bourse pour se développer

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Quatre jeunes entrepreneurs de l’agglomération remportent une bourse pour se développer

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a dévoilé il y a quelques jours le nom des 75 entrepreneurs de 18 à 35 ans issus de 16 régions du Québec qui bénéficieront d’une bourse d’honneur de 25 000 $ ainsi que d’un accompagnement d’un an, sans frais, offert par le Réseau Mentorat. Huit entrepreneurs proviennent de la Montérégie, dont quatre du territoire de l’agglomération de Longueuil. Cette aide, qui a pour but de stimuler l’entrepreneuriat au Québec et qui vient compléter l’offre de financement traditionnel, est accordée à des entrepreneurs qui ont déjà conclu des ventes et dont l’entreprise est en développement.
En Montérégie, les huit entrepreneurs qui ont remporté des bourses du ministère sont :

. Catherine Lamontagne, OROKOM Communication Marketing
. David Desmarais, Owly Packs
. Francis Bourbonnais, Robotech Automatisation, de Longueuil
. Hugo Noiseux Boucher, Robin – Bière Naturelle
. Philippe Larose Cadieux, Witt cloud, de Longueuil
. Sandrine Michaud-Jacques, Fruity Sandy
. Sébastien Brunelle-Jestin, Équipement off the grid, de Longueuil
. Yannick Pearson, Bill Master, de Longueuil

Les lauréats ont été choisis selon la qualité de leur dossier de candidature, la diversité et l’originalité de leur projet d’entreprise ainsi que l’audace et le dynamisme démontrés lors d’une entrevue.
Les entreprises sélectionnées sont le reflet des préoccupations de la jeunesse : une forte proportion d’entre elles ont à cœur de réduire notre empreinte environnementale par la récupération, le recyclage ou la technologie de pointe. Plusieurs mettent de l’avant les savoir-faire locaux, en plus de valoriser les essences forestières d’ici et les petits fruits boréaux ou de faire la promotion de l’achat local. D’autres se donnent pour objectif d’améliorer le confort, l’autonomie et l’estime de soi de personnes ayant subi des chirurgies.


Partager cet article