Les mots-croisés de La Relève

COVID-19 : la vaccination grand public commence !

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
COVID-19 : la vaccination grand public commence !
La directrice de la vaccination COVID-19 Montérégie-Est, Nathalie Chenier. (Photo : Diane Lapointe)

Les premières doses de vaccin pour le grand public devraient commencer à être données le jeudi 11 mars au site de Boucherville établi au centre multifonctionnel Francine-Gadbois. Mais la vaccination pourrait même être devancée d’un jour ou peut-être même deux si la livraison des vaccins arrive plus vite que prévu.

Selon l’ordre établi par le gouvernement du Québec, la vaccination est offerte dans un premier temps aux personnes âgées de plus de 85 ans. Plus de 8000 rendez-vous ont été pris dans les cliniques de la Montérégie-Est. Et depuis le 2 mars dernier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie a commencé à inscrire les gens de 80 ans et plus.

La vaccination sur la Rive-Sud débutera quand même près de onze jours plus tard qu’à Montréal et à Laval en raison, explique le gouvernement Legault, du nombre plus important de personnes positives dans ces deux régions.

Possibilités de vacciner 1400 personnes par jour

Le centre de vaccination de Boucherville pourra vacciner 720 personnes selon un horaire de travail de sept heures, et jusqu’à 1400 selon un quart de travail de 12 heures. Le centre pourrait être ouvert quelques journées, jusqu’à sept jours par semaine, encore là, dépendamment du nombre de doses qui y seront acheminées. Pour l’instant, c’est le vaccin de Pfizer qui est offert à Boucherville.

Il y aura sur place huit vaccinateurs; des infirmiers et d’autres professionnels de la santé, comme des vétérinaires à la retraite, des acupuncteurs, etc. qui ont tous suivi une formation. D’ailleurs, le 2 mars dernier, après notre visite de la clinique, une simulation de la vaccination s’est faite, histoire de bien roder cette vaste « opération ». « Tous les équipements sont installés et on est prêts! », affirme la directrice de la vaccination COVID-19 Montérégie-Est, Nathalie Chenier.

Le protocole sanitaire est en place (désinfection des mains, sens de la circulation, distanciation de deux mètres). Trente personnes pourront être accueillies à la fois. « Nous conseillons aux gens de ne pas arriver trop à l’avance, pour éviter les rassemblements et l’attente dehors », avertit la responsable. En principe, une fois sur place, tout devrait se dérouler à l’intérieur de trente minutes.

Dans la région, la vaccination est terminée pour les personnes âgées vivant dans les CHSLD, les RPA (résidences privées pour personnes âgées), les Offices municipaux d’habitation (OMH), les Coopératives d’habitation et les regroupements d’habitation OSBL.

Sur le territoire de la Montérégie-Est, quatre centres de vaccination sont présentement ouverts; outre Boucherville, ils sont à Sorel-Tracy, Saint-Hyacinthe et Longueuil (édifice Rodi dans le secteur Fatima). Trois autres ouvriront d’ici la fin du mois, à Saint-Bruno-de-Montarville, à Saint-Hilaire et à Acton Ville. Et vers la mi-avril, un autre centre de vaccination sera installé jusqu’à la mi-septembre à l’Hôtel Mortagne, à Boucherville.

Les citoyens sont invités à prendre rendez-vous en ligne en consultant la page Québec.ca/vaccinCOVID, ce qui constitue le moyen le plus simple et le plus rapide. Pour ceux qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser, il est possible de composer le 1 877 644-4545 pour recevoir du soutien.

Mentionnons qu’une personne accompagnatrice peut se faire vacciner en même temps que la personne du groupe prioritaire si elle est âgée de 70 ans et plus et est présente trois jours par semaine ou plus en soutien à son proche de plus de 80 ans. Évidemment, elle doit aussi prendre rendez-vous.

Enfin, les personnes plus vulnérables qui ont besoin de transport pour se rendre au centre de vaccination peuvent contacter le Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB).

Partager cet article