Guignolée 2020

Proanima offre son aide aux femmes victimes de violence conjugale

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Proanima offre son aide aux femmes victimes de violence conjugale
Ce nouveau service d’hébergement temporaire d’animaux donne le temps aux femmes victimes de violence conjugale de trouver une solution quant à leur situation personnelle.

Proanima, le service animalier qui dessert la région, a développé une nouvelle initiative pour venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale.
L’organisme a mis en place un service pour accueillir et héberger temporairement les animaux de compagnie appartenant à des femmes qui subissent cette problématique, et qui quittent le foyer conjugal pour un centre d’hébergement pour femmes.
Ce nouveau service d’aide a été mis sur pied au début de la pandémie. « Nous voulions éventuellement l’offrir, mais lorsque nous avons constaté qu’avec le confinement, les cas de violence conjugale augmentaient et que les appels aux centres d’aide régionaux pour les femmes victimes de violence conjugale se multipliaient, nous avons décidé d’accélérer le processus », explique la directrice du service à la clientèle, Carole Lacasse.
Proanima a ainsi communiqué avec plusieurs centres, dont le Carrefour pour elle, à Longueuil, pour leur proposer sa collaboration. Il a depuis aidé une dizaine de victimes en hébergeant leurs animaux. L’organisme espère pouvoir aider d’autres femmes victimes de violence conjugale et les invite à communiquer avec le centre dédié de leur région si elles pensent devoir faire garder leur animal de compagnie. Le centre préviendra alors Proanima qui se chargera de la suite du processus.
Ainsi, l’organisme est intervenu auprès d’ex-conjoints pour récupérer des animaux. Dans la majorité des cas, cela s’est bien passé, mais il est arrivé que l’organisme a dû contacter la police. « Un ex-conjoint n’acceptait pas de remettre l’animal à sa propriétaire, et elle a dû recourir aux tribunaux », précise Mme Lacasse. Dans d’autres situations, des femmes qui n’osaient pas quitter le domicile pour ne pas laisser leur bête à poils au conjoint ont pu le faire en ayant recours à ce service.
Ce service d’hébergement temporaire des animaux est également accessible à tous les propriétaires hospitalisés ou décédés en raison de la COVID-19 et résidant dans l’une des villes partenaires. Pour en savoir plus, communiquez avec Proanima : 1 833 445-2525 ou info@proanima.com





Partager cet article