Les mots-croisés de La Relève

L’aqueduc sur le chemin d’Anjou : enfin une réalité

SANEXEN
L’aqueduc sur le chemin d’Anjou : enfin une réalité

Au début du mois de juillet, les occupants de sept résidences du chemin d’Anjou, à Boucherville, verront avec grande satisfaction débuter les travaux d’installation de l’aqueduc municipal.
On se rappellera que depuis plusieurs années les propriétaires de ces maisons ont exprimé leurs inquiétudes face à la contamination potentielle de leurs puits artésiens. En effet, en amont de leurs habitations se trouve l’ancienne carrière Landreville dont une portion est contaminée.
« Les travaux de réhabilitation environnementale en cours sécuriseront le site à long terme. Nonobstant, il a été décidé, de concert avec la Ville de Boucherville, d’appliquer le principe de précaution et de desservir en eau potable cette portion habitée du chemin d’Anjou », a expliqué Jacques Dion, adjoint au vice-président exécutif et directeur du projet chez Sanexen Services Environnementaux inc., maître d’œuvre des travaux.
Ce site appartient maintenant à Carrières Rive-Sud inc. (CRS). Les travaux de réhabilitation, débutés en 2018, culmineront d’ici cinq à sept ans sur un legs du site à la Ville de Boucherville aux fins de parc.
Une contribution financière majeure de SANEXEN
Il y a presque un an, le conseil de ville de Boucherville autorisait le maire, Jean Martel, à signer le protocole d’entente entre la Ville et SANEXEN. Au cœur de cette entente, SANEXEN s’est engagée à contribuer financièrement à 50 % des coûts des travaux de prolongement du réseau d’aqueduc, jusqu’à une contribution maximale de 433 333 $. Le reste des coûts est assumé par la ville de Boucherville. Le protocole prévoit la mise en place de différentes mesures visant à réduire et surveiller les impacts sur l’environnement et la qualité de vie de la collectivité.
L’aqueduc sera installé sur une partie du chemin d’Anjou et une portion de la rue de Montbrun. Les travaux devraient commencer le 26 juin pour se terminer à la fin août 2020. Pour plus d’information sur les travaux www.boucherville.ca/residants/info-travaux/avis-de-travaux-2020/
Un projet primé
Dans le cadre du projet de réhabilitation du site CRS, SANEXEN a déployé une vaste démarche de développement durable tant et si bien que l’entreprise s’est vu décerner, en 2019, le prix Conscientia Innovation en environnement et développement durable, prix remis par le Conseil régional de l’Environnement de la Montérégie.
SANEXEN Services Environnementaux inc., chef de file au Canada en réhabilitation de sites contaminés, fait partie de la famille LOGISTEC Corporation (LGT). SANEXEN est un partenaire de services et de technologie en environnement comptant plus de 3 000 employés dans sa grande famille et plus de 450 spécialisés en environnement, dont neuf sont habilités en vertu de l’article 31.65 de la LQE.
Éric Sauvageau, vice-président exécutif, est fier du protocole conclu avec la Ville de Boucherville. Pour lui, l’entente démontre que Sanexen est une entreprise qui veut toujours travailler en concertation avec les différents milieux où elle intervient. « Une de nos forces est notre capacité d’adaptation » a-t-il indiqué.

Partager cet article