acheter local

La revue de l’année . . . de juillet à décembre

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
La revue de l’année . . . de juillet à décembre

Juillet
° Puisque la fête nationale 2019 se déroule sous le thème Un monde de traditions, les organisateurs des festivités à Boucherville mettent sur pied un défilé de la Saint-Jean, un clin d’oeil à l’histoire. Les organismes locaux participent à l’événement qui se tient dans le Vieux-Boucherville. Lors de la fête familiale, le lendemain, des personnages du 7e art mettent une ambiance féérique dans les activités réservées aux jeunes.
° La Ville remet le prix Louis-Lacoste à cinq citoyens émérites : François A. Boisvert, bénévole de longue date, la patineuse Marjorie Lajoie, Pascale Lavoie, Sarah Larochelle et Marie-Ève Lebrun, administratrices du groupe Facebook Les banlieusardises bouchervilloises. L’organisme communautaire le Cercle de fermières se voit également attribuer cette même distinction honorifique.
° La salle d’exposition du Café centre d’art change officiellement d’appellation : elle devient la Galerie Jean-Letarte, en hommage au peintre bouchervillois ayant proposé l’idée de créer un centre d’art dans le Vieux-Boucherville.
° Une délégation de quatre Guadeloupéens de la Ville des Abymes effectue une visite de quelques jours à Boucherville à l’occasion du 30e anniversaire du jumelage de ces deux villes.
° Lors du 9e Rendez-vous de la mairie, la chanteuse Coeur de pirate remporte un grand succès en compagnie du ténor Marc Hervieux et de l’Orchestre symphonique de Longueuil. La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, également députée de Montarville, remet la médaille de l’Assemblée nationale au chef d’orchestre Marc David pour souligner ses 25 ans à la barre de l’OSDL.
° La Commission scolaire des Patriotes adopte un budget de 390 M$ pour l’année 2019-2020. Ce budget connaît une hausse de 16,6 M$ par rapport à la dernière année. La CSP voit sa clientèle augmenter de 700 élèves pour la rentrée.
° Québec accorde près de 8 M$ afin de développer des ressources de dépistage et principalement de rehausser les équipes d’intervention auprès des jeunes enfants présentant un retard de développement, une déficience physique ou un trouble du spectre de l’autisme dans la région de la Montérégie. De cette subvention, 2,2 M$ sont alloués au CISSS de la Montérégie-Est.
° Âgé de 28 ans, le patineur bouchervillois Charle Cournoyer met un terme à sa carrière d’athlète. Entre 2011 et 2019, il aura cumulé 32 médailles, dont 27 sur le circuit international. La Ville de Boucherville lui a remis le prix Louis-Lacoste deux fois : une première, après ses performances aux Jeux olympiques de Sotchi, la deuxième, aux Jeux de Pyeongchang.
° L’Association des gens d’affaires de Boucherville nomme Hugo Bouchard Beaulieu à la présidence de son conseil d’administration.
Août
° Le nombre de voitures électriques immatriculées à Boucherville a connu un bond exceptionnel au cours des cinq dernières années. Il est passé de 106 véhicules en 2015 à 641 à l’été 2019. En complément, on retrouve 641 bornes de recharge à l’intérieur d’un rayon de 15 km à Boucherville.
° Le groupe Alfa Rococo attire environ 1300 spectateurs lors de son passage à la Place de l’église, dans le Vieux-Boucherville.
° La Ville de Boucherville installe un conteneur dédié au recyclage du verre dans le stationnement du Centre multifonctionnel Francine-Gadbois. Le verre transparent sera recyclé en pots et le coloré, en laine minérale.
° La jeune cycliste bouchervilloise Coralie Lévesque fait belle figure aux Championnats québécois de critérium à Victoriaville. Elle remporte la course de la catégorie de femmes d’âge junior, sénior et maître, un exploit pour cette athlète de catégorie cadette.
° Québec accorde une subvention de 56 000 $ pour la restauration des vitraux de l’église Sainte-Famille. Cette aide financière équivaut à 80% du coût des travaux requis. Le bâtiment religieux compte dix vitraux. Leur restauration devait être terminée pour les Fêtes.
° Plusieurs productions cinématographiques et télévisuelles utilisent comme décors des coins pittoresques du Vieux-Boucherville et de Boucherville en tant que tels. Une partie du film Les Barbares de La Malbaie est d’ailleurs tournée dans la municipalité. Durant les six premiers mois de l’année, 47 tournages ont été réalisés sur le territoire.
° À l’issue des six premiers mois de 2019, Les Services Animaliers de la Rive-Sud ont accueilli près de 2000 chiens et chats.
° Début des travaux du pont d’étagement du boulevard De Montarville au-dessus de la route 132. Le chantier se poursuivra jusqu’au mois de décembre.
° Le projet de réhabilitation de l’ex-carrière Landreville avance à grands pas. Au terme de la première année d’exploitation du chantier, plus de 799 000 tonnes métriques de matières importées ont été utilisées, ce qui correspond à un volume d’environ 400 000 mètres cubes.
° À la suite de démarches légales, Sandoz Canada rachète l’usine et le centre de développement qui avaient été acquis par Avara Services pharmaceutiques.
° La Commission scolaire des Patriotes prévoit accueillir plus de 700 nouveaux élèves à l’aube de la rentrée scolaire 2019-2020.
° Le pilote bouchervillois Guy Gilain remporte le Grand Prix de Trois-Rivières.
° En raison de la pénurie de la main-d’œuvre en santé, le CISSS de la Montérégie-Est annonce qu’il parrainera jusqu’à 114 étudiants prêts à devenir préposés aux bénéficiaires. Chacun de ces étudiants recevra 7500 $ et se verra un emploi assuré.
° Le ministre Lionel Carmant reçoit le mandat d’organiser un forum sur la dépendance aux écrans chez les jeunes et de remettre un plan d’action par la suite sur cette thématique.
° À la veille de la rentrée scolaire, l’organisme Action Nouvelle Vie aide 850 élèves de familles dans le besoin en leur fournissant un sac à dos rempli de matériel scolaire et de vêtements neufs afin qu’ils commencent du bon pied la nouvelle année.
° Plus de 1300 joueurs de soccer participent à la Surboum, un événement annuel qui rassemble des jeunes âgés de 4 à 21 ans. Au total, 92 équipes se mesurent sur les terrains de jeux.
Septembre
° Les amateurs de belles d’autrefois visitent en grand nombre une exposition de voitures anciennes au parc Vincent-d’Indy. Les grosses bagnoles américaines des années ’60 et ’70 prédominent sur le site.
° Un sergent du Service de police de l’agglomération de Longueuil s’illustre aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers. Dominic Ahier revient de Chine avec une médaille de bronze au cou. Le policier de 40 ans a fait belle figure à l’épreuve du développé couché dans la catégorie de son groupe d’âge.
° Un nouveau prix visant à reconnaître les performances scolaires des étudiants s’ajoutera à l’Ordre du mérite. La création du prix Mérite étudiant permettra de récompenser une fois par année un étudiant s’étant démarqué sur ce plan. Une bourse est attachée à cette distinction.
° Une vingtaine d’entreprises établies dans le parc industriel Lavoisier envoient une mise en demeure à la Ville de Boucherville en raison de nouveaux usages découlant d’un changement de zonage dans leur secteur qui les empêchent de prendre de l’expansion dans leurs activités traditionnelles.
° Le défi sportif 30 km des rives de Boucherville établit un record de fréquentation en attirant 1485 personnes dans l’un ou l’autre des parcours au programme. Dans le lot, 454 coureurs sont inscrits à l’épreuve du 30 km. Plusieurs parmi ceux-ci y voient une occasion de se préparer au Marathon de Montréal.
° Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, annonce une aide financière de 2 M$ pour que le cégep Édouard-Montpetit puisse entreprendre une étude technique qui déterminera les besoins, les équipements requis et l’ampleur du projet d’un nouveau pavillon de cliniques-écoles de 85 M$. Ce nouvel ajout est prévu pour 2024.
° La jeune Bouchervilloise Sandrine Noël se voit couronner championne du Québec en aviron. Elle a réussi à remporter le plus grand nombre de points aux trois compétitions qui se sont tenues durant l’été à Waterloo, Alma et Sherbrooke.
° Des élèves de l’école Paul-VI et des membres de leur famille expriment leurs inquiétudes aux élus municipaux au sujet de la sécurité routière. Ils réclament une rencontre avec les membres du comité de circulation de la Ville afin de proposer des avenues de solution qui permettraient d’améliorer la sécurité à pied, à vélo dans le secteur de leur école et ailleurs.
° Deux nouvelles disciplines s’ajoutent au programme sport-études de l’école secondaire De Mortagne : le taekwondo et le racquetball. Sport-études compte cette année 1075 élèves sur les 2600 jeunes inscrits à De Mortagne.
Octobre
° Vingt-huit entreprises situées dans le parc industriel de Boucherville déposent une poursuite de 60,6 M$ contre la Ville de Boucherville en raison du nouveau règlement de zonage qui modifie les principaux usages autorisés.
° La Ville renomme le quai municipal et la piste cyclable qui longe le boulevard Marie-Victorin en l’honneur de l’ancien maire Yvon-Julien.
° La compagnie TM4 annonce la création d’une quarantaine d’emplois d’ici la fin de l’année. Filiale d’Hydro-Québec, cette entreprise se spécialise dans le développement de systèmes de motorisation électriques.
° La Direction de la protection de la jeunesse en Montérégie-Est a traité tout près de 15 000 signalements au cours de la dernière année. Il s’agit en fait d’une hausse de 10% du nombre de cas.
° Les Services Animaliers de la Rive-Sud changent d’Appellation pour devenir Proanima.
° La boulangerie industrielle Bridor investit 90 M$ à son usine située sur la rue Graham-Bell. L’entreprise a procédé à un agrandissement et a installé de nouvelles chaînes de production. Il est question de créer une centaine de nouveaux emplois à court terme en raison de la croissance de la compagnie.
° La Fondation Hôpital Pierre-Boucher remet un don de 600 000 $ à l’hôpital du même nom, ce qui permet l’acquisition de 24 nouveaux moniteurs cardiaques.
° Le triathlon-duathlon de Boucherville attire 1341 participants, un succès record. Les dons reçus sont partagés entre trois organismes humanitaires locaux.
° L’école secondaire De Mortagne inaugure la rénovation de son auditorium qui porte désormais le nom de Salle Desjardins.
° La Rive-Sud termine au 4e rang des Jeux équestres du Québec à Bécancour. Neuf régions étaient représentées à ces épreuves.
° Québec autorise l’arrivée de onze nouveaux médecins sur le territoire du RLS Pierre-Boucher pour 2020. Dans la circonscription de Montarville qui regroupe les villes de Boucherville et de Saint-Bruno-de-Montarville, cela représente l’ajout de deux places.
° Les employés de piscine de la Ville de Boucherville signent une nouvelle convention de travail qui prévoit une hausse salariale globale de 16,25% sur huit ans.
° Le bazar de la paroisse Saint-Sébastien marque son 50e anniversaire. Depuis le début, cette activité-bénéfice a rapporté plus de 841 000 $, ce qui a contribué grandement au développement de la paroisse.
° Le député bloquiste Xavier Barsalou-Duval se fait réélire avec une écrasante majorité de 14 388 voix dans la circonscription de Pierre-Boucher‒Les Patriotes‒Verchères.
° Président d’honneur de la 25e collecte de sang du Carrefour des aînés et de la Caisse Desjardins des Patriotes, Pierre Toupin fait son 175e don en 36 ans. L’activité permet de recueillir 128 prélèvements.
° La Ville de Longueuil prévoit investir 11,1 M$ dans son couvert forestier d’ici 2022. L’agrile du frêne a causé de nombreux ravages sur le territoire.
° Un centre de tri pour le traitement des matières recyclables sera construit à Longueuil. Le coût de construction de cette infrastructure se situera entre 40 et 50 M$.
Novembre
° Le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie remet un prix d’excellence à Sanexen dans la catégorie Innovation en environnement et développement durable pour le projet de réhabilitation du site des Carrières Rive-Sud.
° Le Réseau de transport de Longueuil tient une soirée de consultation auprès des usagers de Boucherville en vue de la planification de son réseau de transport pour les années à venir.
° La 10e édition de la soirée-bénéfice du Centre de répit-dépannage Aux Quatre Poches qui a rassemblé plus de 400 personnes permet de récolter des recettes de près de 207 000 $.
° Un autre organisme humanitaire, la Fondation Source Bleue, amasse 360 000 $ lors de son récent tournoi de golf annuel.
° La CSP dépose une demande au ministère de l’Éducation pour rénover l’école secondaire De Mortagne. Le Conseil des commissaires estime que l’établissement requiert des investissements de 44 M$ répartis sur 10 ans. Il réclame en outre la construction d’une nouvelle école primaire sur le territoire de Boucherville.
° Nouvelle étape dans le projet de complexe multisports intérieur : le conseil municipal adopte un règlement d’emprunt de 2,7 M$ pour payer les honoraires professionnels requis en vue de la construction de cette infrastructure qui sera intégrée au Centre des glaces Gilles-Chabot. À cette étape-ci, les coûts de construction de ce futur centre sont estimés à 24,6 M$.
° Le Défi des pères Noël établit un record en attirant 710 participants. L’activité rapporte plus de 50 000 $ qui sont versés pour le programme Bouge plus mange mieux de l’Hôpital Pierre-Boucher.
° Le nouveau chef de l’OSDL, Alexandre Da Costa, livre une performance époustouflante lors du premier concert de la série Stradivarius présenté à l’église Sainte-Famille.
° Le député fédéral Xavier Barsalou-Duval se voit confier les responsabilités de porte-parole en matière de transports, infrastructures et collectivités dans le cabinet fantôme du Bloc québécois.
° La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud lance sa 18e édition en se fixant comme objectif de recueillir 425 000 $ en argent et denrées. Quelques semaines plus tard, 82% de cet objectif aura été atteint. Les recettes sont partagées entre 23 organismes accrédités du territoire de l’agglomération de Longueuil qui viennent en aide à des personnes défavorisées.
° Lors du World Solar Challenge, deux étudiants de Boucherville traversent l’Australie avec leur voiture solaire et terminent dans le Top 10 mondial. Cette course inusitée met en compétition des voitures propulsées à l’énergie solaire.
° Le CISSS de la Montérégie-Est a reçu 892 plaintes en 2018-2019. Le principal motif concerne les soins et services dispensés.
Décembre
° Le Centre de tri de l’agglomération de Longueuil, à Saint-Hubert, ferme ses portes. Toutefois, la collecte des matières recyclables est maintenue. Le contenu des bacs bleus sera acheminé aux autres installations de la Compagnie de recyclage de papiers, responsable de la gestion de ces rebuts, à Châteauguay et à Montréal.
° Le Bouchervillois Luis Zuniga figure au Top 10 des citoyens hispanophones les plus influents de 2019. Il est honoré à ce titre lors d’une soirée à Toronto.
° L’ancien poste de police de Boucherville devient un centre de formation pour le Service de police de l’agglomération de Longueuil. Les locaux seront réaménagés en fonction des besoins. Les travaux commenceront en mars et s’étaleront sur une période de 10 à 14 mois.
° Le Québec manque de médecins. En Montérégie, les chiffres indiquent qu’il faudrait 180 omnipraticiens et 69 spécialistes de plus qu’actuellement. Le taux de croissance de la population en Montérégie est parmi les plus élevés au Québec.
° La Ville de Longueuil adopte un budget de 447,4 M$ pour 2020. Celui-ci connaît une hausse de 4,8% par rapport à 2019.
° Du côté du RTL, le budget 2020 s’élève à 205 M$, ce qui représente une augmentation de 7% par rapport à celui de 2019.
° La Bouchervilloise Kacylia Roy Proulx reçoit la Médaille académique du Gouverneur général. Cette étudiante a obtenu la meilleure moyenne générale dans les examens ministériels lorsqu’elle a terminé ses études de 5e secondaire.
° Les activités de Noël d’antan rassemblent quelque 2500 personnes dans le Vieux-Boucherville. L’ambiance du bon vieux temps attire les familles qui en profitent pour participer aux différents jeux offerts sur place.
° Le conseil municipal de Boucherville adopte le budget 2020 : les contribuables du secteur résidentiel verront leur compte de taxes augmenter d’un pour cent. Une première après un gel de taxation consécutif de quatre ans. Le nouveau budget s’élève à 119,5 M$. Il est en hausse de 3,9 % par rapport à celui de 2019. Des investissements de 45 M$ sont inscrits au programme triennal d’immobilisations pour l’année 2020.
° Des subventions variant entre 1000 $ et 40 000 $ sont accordées à 21 organismes de Boucherville. Ensemble, elles totalisent 272 390 $.

 

 

 

Partager cet article