Agab Rembourser votre achat

Le CISSS de la Montérégie-Est a progressé sur la bonne voie en 2018-2019

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Le CISSS de la Montérégie-Est a progressé sur la bonne voie en 2018-2019
Louise Potvin, présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est.

L’année 2018-2019 en aura été une de croissance des services rendus à la clientèle et d’avancement des projets annoncés un an plus tôt. « Nous avons terminé la première phase préparatoire du projet de construction d’une nouvelle urgence et de l’ajout d’unités de soins à l’Hôpital Pierre-Boucher », a notamment indiqué la présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est, lors du dépôt du rapport annuel de cet organisme en séance publique la semaine dernière.
Au chapitre des infrastructures, parmi les travaux d’aménagement réalisés durant la dernière année, mentionnons ceux de l’Unité de courte durée dédiée principalement à une clientèle en soins palliatifs au Centre d’hébergement du Manoir-Trinité à Longueuil, un projet de 2,1 M $. L’ouverture de 12 lits à cet endroit est prévu au début de l’an prochain.
Plastiques
La conscience environnementale fait désormais partie de la gestion au CISSS. Dans cette perspective, l’organisme a mis en place un système de récupération des plastiques qui touche trois hôpitaux dont Pierre-Boucher. Les matériaux en plastique issus de 15 services cliniques de ces établissements parmi lesquels se trouvent les urgences, les salles d’opération et les pharmacies sont recyclés.

Rapport annuel du CISSS de la Montérégie-Est.

Soutien à domicile
Le CISSS a offert plus d’un million d’heures de soutien à domicile au courant de la dernière année. De fait, un plan de développement de 6,6 M $ du ministère de la Santé et des Services sociaux a permis d’augmenter de plus de 80 000 heures le temps de services offerts à domicile pour les usagers. Le CISSS a pigé dans cette somme pour des services d’aide à domicile auprès d’organismes communautaires entre autres.
Ressources humaines
En juin 2018 se sont tenues deux journées de recrutement dont une à Longueuil afin d’accueillir des candidats à la recherche d’un emploi. Au total, 662 personnes se sont pointées à ces rencontres; parmi celles-ci, 214 sont ressorties avec une carte d’employé ou une embauche conditionnelle. L’expérience de ces blitz de recrutement a été répétée en mars et avril dernier. Un autre succès puisque 276 personnes ont été embauchées dans plus d’une vingtaine de titres d’emploi.
À ce jour, il manque encore 622 employés sur le territoire du CISSS dont 202 précisément à l’Hôpital Pierre-Boucher. La création de nouveaux postes en raison du développement des services conjuguée aux départs à la retraite explique ce besoin de personnel supplémentaire. De fait, le centre hospitalier cherche à employer 85 préposés aux bénéficiaires, 55 infirmières, 24 infirmières auxiliaires en plus d’une dizaine de personnes au soutien administratif. Comme la formule de journées de recrutement d’employés s’avère efficace, elle sera réitérée quatre fois en mars et avril 2020.

 

Partager cet article