Agab Rembourser votre achat

C’est l’heure des choix dans la circonscription de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
C’est l’heure des choix dans la circonscription de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères
Les élections fédérales auront lieu dans quelques jours seulement et nous avons donc donné la parole aux différents candidats qui se présentent dans la circonscription de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères. (Photo : iStock)

Les élections fédérales auront lieu dans quelques jours seulement et nous avons donc donné la parole aux différents candidats qui se présentent dans la circonscription de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères afin qu’ils puissent exposer les raisons pour lesquelles vous devriez voter pour eux le 21 octobre prochain.

Xavier Barsalou-Duval, candidat du Bloc québécois
« Un vote pour moi est un vote pour un député qui a fait ses preuves en étant présent sur le terrain et en s’occupant des enjeux qui vous préoccupent. Un vote pour le Bloc québécois est un vote pour l’environnement : la fin des subventions aux énergies fossiles, une opposition à tout nouveau pipeline au Québec et des investissements massifs dans l’électrification des transports. Un vote pour le Bloc québécois est un vote pour faire respecter notre identité : les partis canadiens sont tous opposés à la loi sur la laïcité du Québec et certains envisagent même de financer ou de participer à la contestation de cette loi. Le Bloc québécois appuie sans réserve la loi sur la laïcité du Québec et veut faire en sorte que les taxes et impôts que nous envoyons à Ottawa ne servent pas à contester nos propres lois. En somme, un vote pour le Bloc québécois est un vote pour le Québec. Ce qui compte en politique, ce n’est pas seulement d’être au pouvoir, mais de savoir quoi en faire. Vous pouvez avoir la certitude qu’en tant que député de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères, je défendrai toujours vos choix. Parce que le Québec, c’est nous! »
Simon Chalifoux, Parti libéral du Canada
« Lorsque j’ai ressenti l’appel de l’engagement politique, il était évident que ce serait au sein du Parti libéral du Canada, un parti avec lequel je partage les mêmes valeurs », a expliqué la candidat, marié et père de deux enfants, qui invite les gens à avancer avec lui, le 21 octobre prochain. Il rappelle que les enjeux relatifs à la protection de l’environnement, à la qualité de vie des jeunes familles, à l’amélioration des soins de santé à domicile des ainés et à l’accès aux logements abordables demeurent des priorités importantes pour le Parti libéral qui propose des mesures concrètes pour soutenir les familles. D’autre part, fort des quatre dernières années au pouvoir, le Parti libéral propose un plan économique qui a fait ses preuves et qui a assuré la vitalité économique du pays en favorisant la création d’emplois; le taux de chômage ayant atteint son plus bas niveau en 40 ans. Sur la scène locale, Simon Chalifoux entend travailler sans relâche pour représenter les intérêts des citoyens de la circonscription sur les dossiers prioritaires tels que le Port de Contrecoeur, la voie ferroviaire, la gestion de l’offre des agriculteurs et la protection de l’érosion des berges du Saint-Laurent. »

Mathieu Daviault, candidat du Parti conservateur du Canada
« Engagé! Déterminé! Fonceur! Voici pourquoi vous devriez voter pour moi le 21 octobre prochain. Depuis 2017, j’occupe le poste de conseiller municipal dans la Municipalité de Saint-Amable et j’ai pu me familiariser avec tous les enjeux importants de la région. La relance agricole sur le territoire, le développement économique des entreprises d’ici, la mise en place d’activités socioculturelles et communautaires, l’établissement de mesures environnementales durables ainsi que l’augmentation des initiatives pour les familles ne sont que quelques-unes des priorités que j’ai, pour vous, dans mon plan d’action régional. Je suis passionné de politique, mais encore plus un fervent défendeur des intérêts de tous les citoyens de la région. Je suis un homme travaillant et extrêmement ambitieux qui ne veut qu’une chose : faire plus. Pour le Québec. Dès maintenant! Depuis 2017, le Parti conservateur a pris des positions ambitieuses, mais surtout réalistes et concrètes pour tous. Notre région a depuis trop longtemps encouragé un parti qui n’avait pas sa place et aucun pouvoir réel à Ottawa. Pour vous, je veux faire de la politique autrement. Je veux vous montrer qu’il est possible d’avoir un bilan positif et des initiatives à la hauteur des attentes que vous avez. Je suis pour la nation québécoise à Ottawa et ensemble, nous allons y arriver! »

Sean English, candidat du NPD
« Le 21 octobre, dans l’ensemble du pays, mais aussi ici, près de chez nous, dans la région où j’ai grandi, nous aurons un choix à faire. Un choix entre un système économique qui promeut les plus riches, qui fait fi de notre environnement ou une société juste et ouverte pour tous. Je me présente pour promouvoir la création d’infrastructures en transport collectif accessibles et pratiques pour l’ensemble des citoyens et citoyennes, des gens qui ont besoin de se rendre au travail chaque matin, mais qui méritent des options pour sortir du pétrole, pour combattre l’étalement urbain, pour réduire le stress du trafic. Je me présente pour donner à nos ainés, à nos jeunes travailleurs, à nos familles, l’aide dont ils ont besoin. Un toit au-dessus de leur tête; une couverture médicale de la tête aux pieds; un gouvernement pour tout le monde, pas seulement les plus riches. Je me présente pour protéger nos berges et nos terres humides. Nous devons redonner aux organismes gouvernementaux des dents afin de détecter les dangers à temps. Nous devons financer des infrastructures pour sortir les travailleurs et l’économie de notre dépendance au pétrole. La transition doit être accessible, équitable et audacieuse. Les électeurs de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères ont droit à une voix audacieuse qui veut bâtir avec eux un avenir en commun dont nous pouvons tous être fier. Je serai cette voix! »

Dany Gariépy, candidat du Parti vert
« Je vous invite à donner votre appui au Parti vert pour signifier le nécessaire changement qui doit prendre place au Parlement d’Ottawa. Le meilleur sondage d’opinion est le résultat du vote et c’est pourquoi voter doit servir à exprimer quelque chose. Il faut donner un poids politique à nos valeurs, nos convictions et nos préoccupations pour qu’elles influencent les futures lois et les choix de société. L’économie va très bien, on peut donc s’occuper un peu de nous et exiger au Parlement de combler ce retard pour la population. Les priorités ont changé depuis la dernière élection, les gens veulent des gestes pour une économie en développement durable; mieux consommer; mieux se nourrir; mieux protéger l’environnement. Pourquoi remettre à 2023 ces enjeux qui nous affectent tous, chaque jour et pour les années à venir? En votant vert nous signalons notre mécontentement sans ambiguïté, sans interprétation possible qu’il faut mieux faire les choses; que les défis environnementaux et sociaux doivent être les nouveaux mandats des élus; que les gouvernements précédents n’en ont pas assez fait. Aucun autre parti ne vous permet une interprétation si catégorique. Voter Parti vert est le meilleur geste que je puisse faire et vous, le 21 octobre dans l’isoloir, quel message voulez-vous envoyer? »
Dr Clifford Albert, candidat du Parti populaire du Canada
« Comme médecin, j’aide mes patients tous les jours à prendre des décisions difficiles. Mes patients souffrent de la pénurie de médecins; nos ainés ne peuvent payer leurs médicaments; nos vétérans ne peuvent payer leurs prothèses; nos autochtones veulent se suicider par manque d’espoir et mes patients ne trouvent pas de nourriture de qualité à prix abordable. Nous avons des urgences partout. Il faut choisir nos urgences. C’est une honte que nous gaspillons 2.6 milliards $ pour les changements climatiques dans des pays qui ne partagent pas nos valeurs, sans vérification, quand nos autochtones n’ont pas l’eau potable. L’immigration intelligente nous permettra d’assurer le bon emploi pour le bon travailleur qui reconnait nos valeurs. Mes patients médecins de l’étranger font du taxi Uber, car leurs diplômes ne sont pas reconnus. Les piliers de notre parti sont liberté, égalité, responsabilité et respect. Un bon leader possède trois qualités : la confiance de se tenir debout seul, le courage de défendre ses idées et la compassion d’écouter. Maxime Bernier, mon ami depuis plus de 12 ans, et moi partageons ces valeurs et nous vous offrons du vrai changement basé sur les faits, l’espoir et non la panique. »

Partager cet article