Marguerite D

Laurie et Tristan Jussaume : des bourses pour souligner une saison 2019 exceptionnelle!

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Laurie et Tristan Jussaume : des bourses pour souligner une saison 2019 exceptionnelle!
Laurie Jussaume a été choisie parmi les 1 350 étudiants-athlètes provenant de 50 disciplines sportives, inscrits dans 46 collèges et 9 universités. (Photo : FQSC)
Tristan Jussaume (à droite) est l’athlète masculin québécois d’âge junior qui s’est le plus distingué au cours de l’année.

La saison 2019 s’est avérée des plus fertiles pour le tandem Laurie et Tristan Jussaume en cyclisme et leur parcours exceptionnel leur a permis de décrocher récemment des honneurs et des bourses qui seront sûrement bienvenus!
Dans un premier temps, l’Alliance Sport-Études et sa fondation ont profité des célébrations du 30e anniversaire du Réseau des sports (RDS) pour récompenser 13 étudiants-athlètes pour leur excellence scolaire et sportive, dont Laurie Jussaume, qui a été choisie parmi 1 350 étudiants-athlètes provenant de 50 disciplines sportives, inscrits dans 46 collèges et 9 universités. La remise de bourses a été suivie de l’enregistrement de l’émission « 5 à 7 : 30e anniversaire », où près de 200 personnes étaient réunies pour l’occasion.
Sélectionnée par la délégation canadienne pour prendre part aux Jeux panaméricains de Lima en août dernier, la cycliste Laurie Jussaume s’est distinguée autant sur la piste que sur la route. Médaillée de bronze lors de l’épreuve du contre-la-montre individuel en cyclisme sur route, la cycliste de Contrecœur a également ajouté une médaille d’argent lors de la poursuite par équipes en cyclisme sur piste. Considérée comme l’une des bonnes pistardes de l’unifolié, la jeune femme de 20 ans chérit le rêve de se mesurer aux meilleures athlètes internationales aux Jeux olympiques de Paris en 2024, est-il indiqué dans son dossier de présentation.
Le Junior qui s’est le plus distingué
Encore une fois, son frère Tristan n’était pas en reste car il recevra une bourse lors du banquet qui se déroulera le samedi 16 novembre prochain au Château Mont-Saint-Anne, lors du congrès de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), puisqu’il est l’athlète masculin d’âge junior qui s’est le plus distingué au cours de l’année.
Tristan Jussaume a réalisé une performance exceptionnelle aux derniers Championnats du monde juniors de cyclisme sur piste en Allemagne. Lors de son épreuve fétiche, la poursuite individuelle, le pistard de Contrecoeur a remporté la finale de bronze face à l’Anglais Zach Bridges. L’athlète de 18 ans a devancé son adversaire par plus de huit dixièmes de seconde à l’issue de la course. En plus de cette médaille de bronze aux Mondiaux, Jussaume a offert une série de performances éclatantes autant sur la scène provinciale que nationale, peut-on lire dans sa présentation.
Lors des Championnats canadiens juniors qui se tenaient à Milton en avril dernier, Jussaume a remporté deux titres canadiens. Avec son coéquipier Gregory Santiago Zapata Cordoba, les deux pistards des Dynamiks de Contrecœur ont gagné l’or au Madison. Du côté individuel, le Contrecoeurois a mis la main sur le titre canadien de la course par élimination. Il a également décroché la médaille d’argent lors de la poursuite individuelle. Il s’est incliné en finale face à l’Albertain, Jackson Kinniburgh, est-il précisé dans le document.
Une autre médaille pour Laurie
Laurie Jussaume n’était pas présente lors de la remise de sa bourse puisqu’elle prenait part aux Championnats canadiens sur piste élites/maîtres disputés à Milton en Ontario. La Contrecoeuroise et sa coéquipière, Lily Plante, ont procuré une dixième médaille au Québec au cours de la dernière épreuve, le Madison.
Les deux pistardes québécoises ont lutté jusqu’à la toute fin de la course pour s’assurer de grimper sur la troisième marche du podium, devançant le duo de la Colombie-Britannique. L’entraîneur de l’équipe du Québec, Pascal Choquette, s’est dit grandement satisfait de la performance du duo Jussaume-Plante.
« Elles ont fait de belles manœuvres en toute fin de course pour se donner une avance sur les filles de la Colombie-Britannique. Elles n’ont pas eu la chance de pratiquer beaucoup, mais elles ont réussi de brillante façon à le faire aux moments clés. Elles pourront pratiquer davantage dans les prochains mois et prochaines années », a-t-il mentionné à l’Agence Sportcom.

Partager cet article