Marguerite D

Cinq candidats ont confirmé leur présence au débat électoral sur l’environnement

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Cinq candidats ont confirmé leur présence au débat électoral sur l’environnement
Il y aura une période pour les questions du public, mais celles-ci devront être remises par écrit au début du débat. (Photo : iStock)

Les politiciens parlent beaucoup d’environnement, mais la population veut des gestes concrets en ce sens, pas juste des paroles, et le succès de la récente marche du 27 septembre pour le climat en est un très bon exemple. Le sujet est si mobilisateur que plus de 100 débats non partisans portant exclusivement sur ce thème auront lieu le 3 octobre prochain à travers tout le pays, dont un notamment à Varennes, dès 19 h.
Pour l’occasion, cinq candidats de la circonscription de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères ont confirmé leur participation à cette soirée, soit Xavier Barsalou-Duval du Bloc québécois, Simon Chalifoux du Parti libéral du Canada, Mathieu Daviaut du Parti conservateur du Canada, Sean English du Nouveau parti démocratique et Dany Gariépy du Parti vert.
Il est à noter que le comité pour la protection des berges du Saint-Laurent est l’organisateur de ce débat. Selon ses responsables, ce débat sera l’occasion pour les citoyens, qui sont les vrais décideurs, de bien connaître les propositions des candidats sur des enjeux environnementaux canadiens, mais également sur les enjeux de la circonscription, comme l’érosion des berges, le trafic sur l’autoroute 30, la protection des habitats naturels ou le transport ferroviaire.
Période de questions du public
Le débat sera animé par Jean-Pascal Larin, professeur de sciences politiques au Cégep Édouard-Montpetit à Longueuil. Celui-ci a notamment contribué à l’organisation de plusieurs activités éducatives en matière d’environnement, notamment sur l’écosystème du fleuve Saint-Laurent. Il a aussi travaillé pour le Comité Zone d’Intervention Prioritaire (ZIP) dans l’Est de Montréal, ainsi que pour la protection d’un boisé situé en milieu urbain.
« J’ai accepté d’animer ce débat politique par plaisir de l’action publique. Je pense qu’en tant que citoyen, nous devrions participer davantage à la vie politique particulièrement sur les enjeux environnementaux. À vrai dire, la participation des citoyens est le moyen par lequel nous parviendrons un jour à construire une société viable, vivable et équitable, ce qui est le sens même du développement durable. »
Les portes de la Maison des Aînés de Varennes (2016, boulevard René-Gaultier) ouvriront dès 18 h 30. Précisons qu’il y aura une période pour les questions du public, mais celles-ci devront être remises par écrit au début du débat. Pour confirmer votre présence, il suffit d’aller au www.100debates.ca/vercheres?recruiter_id=9267 ou encore à l’adresse www.debatsenvironnement.org
Comme le soulignent les organisateurs, le 3 octobre deviendra donc la deuxième plus importante journée de la présente campagne électorale fédérale!

À propos du Comité pour la protection des berges du Saint-Laurent
Le Comité pour la protection des berges du Saint-Laurent regroupe des citoyens de Varennes, Verchères ainsi que Contrecoeur et il vise à mobiliser les citoyens, élus et décideurs pour des actions concrètes pour la protection des berges du fleuve et contre l’érosion qui sévit dans le secteur entre Montréal et le Lac-Saint-Pierre puisque ce secteur est particulièrement affecté par les effets du transport maritime. Pour plus d’information, visitez leur page Facebook au https://www.facebook.com/Comité-pour-la-protection-des-berges-du-Saint-Laurent-2268853706466766/

Partager cet article