Les mots-croisés de La Relève

Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi; un concert exceptionnel à l’église Sainte-Famille

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi; un concert exceptionnel à l’église Sainte-Famille
La mission essentielle de l’Harmonie des saisons est de véhiculer et de rendre toujours plus accessible la musique ancienne dans le plus grand respect de l’esprit et des conditions dans lesquelles elle a été écrite et créée.

L’église Sainte-Famille a accueilli le 18 août dernier un concert exceptionnel.

L’Harmonie des saisons et l’ensemble vocal Meslanges s’étaient unis pour offrir l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la musique italienne du début du XVIIe siècle : les Vêpres de la Vierge de Claudio Monteverdi.

Sous la direction du réputé chef Eric Milnes, dix chanteurs ainsi que douze instrumentistes jouant sur des instruments d’époque ont fait vivre au public un moment exceptionnel consacré à la musique sacrée.

C’est en 1610 que Claudio Monteverdi composa une série de quatorze pièces de musique sacrée, construites autour de textes bibliques, pour le service des vêpres.

L’Harmonie des saisons fondée à Granby en 2010 par la multi-instrumentiste Mélisande Corriveau et par le chef et claveciniste new-yorkais Eric Milnes se consacre principalement à l’interprétation de la musique ancienne des 17e et 18e siècles sur des instruments d’époque. L’ensemble rassemble des artistes collaborateurs provenant du Canada, des États-Unis, de l’Europe et de l’Amérique centrale et du Sud.

De nombreux rendez-vous ponctuent son parcours. Après seulement huit ans de fonctionnement, l’ensemble compte déjà plus d’une centaine de représentations à son actif, élaborées autour d’une trentaine de programmes. Outre sa série annuelle de concerts, L’Harmonie des saisons s’est aussi produite dans plusieurs festivals et séries musicales. Dans la région, on a pu l’entendre notamment dans le cadre du Festival Classica.

L’Harmonie des saisons est récipiendaire du JUNO 2016 Album classique de l’année : Performance vocale ou chorale qui salue l’excellence du CD Las Ciudades de Oro, paru sous l’étiquette ATMA Classique. En parallèle, le disque Pardessus de viole a également reçu les éloges de la critique et a mérité un prix Opus décerné par le Conseil québécois de la musique. Il a aussi été nommé Disque de l’année Radio-Canada en plus de s’être hissé au palmarès des dix meilleurs disques de l’année par les journalistes de CBC en 2016.

Partager cet article