Travaux sous-marins sur une conduite d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent

Travaux sous-marins sur une conduite d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent

La Ville devra arrêter la station de pompage Lafrance sur une période estimée à huit jours.

Crédit photo : Ville de Longueuil

La Ville de Longueuil est à réaliser d’importants travaux sous-marins dans le fleuve Saint-Laurent afin de remplacer deux sections endommagées d’une conduite d’eaux usées. Ces travaux, qui s’échelonneront sur une période d’environ 6 semaines, sont essentiels au bon fonctionnement de cette conduite qui est responsable d’acheminer 7 % des eaux usées de l’agglomération vers le Centre d’épuration Rive-Sud (CERS) situé à l’Île Charron.

Pour réaliser le remplacement des sections endommagées de la conduite, la Ville devra arrêter la station de pompage Lafrance sur une période estimée à huit jours. Cet arrêt, prévu le 15 novembre, occasionnera un rejet d’eaux usées dans le fleuve. Durant cette intervention, les travaux seront réalisés 24/7 et, lorsque les tâches le permettront, par deux équipes en simultané afin de limiter la durée de la période de rejet.

Dès que la Ville a constaté que ces travaux étaient nécessaires, elle a informé le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Pêches et Océans Canada et Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) et obtenu toutes les autorisations afin de respecter les normes environnementales en vigueur. Les équipes sur le terrain assureront un suivi serré de la qualité de l’eau tout au long du processus, notamment par la prise d’échantillons et l’analyse dans une vingtaine d’endroits différents. La Ville inspectera également les berges avant, pendant et après les travaux, et procédera au nettoyage à la fin du chantier au besoin, afin de remettre les rives en état.

Il est à noter que le scénario de travaux choisi est celui qui occasionnera le moins de conséquences sur la faune et l’environnement, les usagers du fleuve et les citoyens. La Ville a par ailleurs décidé de donner le coup d’envoi de ce chantier en novembre afin de minimiser les impacts : il y a beaucoup moins d’activités nautiques et d’usagers présents sur le fleuve, le niveau des eaux et le débit sont plus élevés et ce moment ne constitue pas la période de reproduction de plusieurs espèces de poissons.

En plus de la panoplie d’outils de communication habituels, des panneaux et des affiches d’interdiction de contact à l’eau seront installés aux différents points d’accès au Saint-Laurent et des lettres seront envoyées aux résidents du secteur afin de les informer que l’eau du fleuve sera temporairement impropre à toute activité. D’autre part, les villes voisines, les responsables des prises d’eau en aval, les organismes et les entreprises concernés ont été ou seront contactés.

Prenez note qu’aucune coupure d’eau, interruption de service en eau potable, ni entrave à la circulation n’est prévue pendant les travaux. Néanmoins, afin de minimiser les répercussions sur l’environnement, la Ville demande à la population de limiter sa consommation en eau du 15 au 22 novembre. En cas de contact avec l’eau du fleuve pendant cette période, les citoyens doivent laver la zone touchée et leurs mains avec du savon, puis, si des symptômes apparaissent, communiquer avec Info-Santé en composant le 8-1-1.

« Nos équipes ont mis à profit toute leur expertise afin de procéder rapidement à la planification et à la réalisation de ces travaux essentiels. Nous nous sommes assurés d’obtenir toutes les autorisations nécessaires du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, de Pêches et Océans Canada et d’Environnement et Changement climatique Canada, et avons collaboré avec les villes voisines afin que tout soit réalisé selon les règles de l’art. De plus, nous n’avons ménagé aucun effort afin d’informer les citoyens. Ainsi, tout a été mis en œuvre afin de maintenir les plus hauts standards de qualité de vie, de respect de l’environnement et de transparence », a souligné Sylvie Parent, mairesse de Longueuil.

Pour plus de renseignements sur les travaux et les territoires desservis par la conduite Lafrance, visitez longueuil.quebec/travaux-fleuve. Un avis officiel y sera également ajouté lorsque la qualité de l’eau du fleuve sera revenue à la normale.

(Source : Ville de Longueuil)