Stéphane Laurence entre dans une course à trois pour le siège du district 2

Stéphane Laurence entre dans une course à trois pour le siège du district 2

Stéphane Laurence, candidat indépendant dans le district 2.

Le siège du district 2 à l’hôtel de ville de Boucherville est fort convoité aux élections municipales du 5 novembre puisque la lutte se fera parmi trois candidats dont deux indépendants. L’un de ces nouveaux venus se nomme Stéphane Laurence. Natif de Boucherville, il a vécu dans la municipalité durant 22 ans, a quitté pour Montréal pendant une douzaine d’années et s’est rétabli dans sa ville natale en 2014 afin d’y retrouver ses racines. Travailleur social dans le milieu communautaire auprès de personnes ayant un passé carcéral, il tente une première percée sur la scène municipale.
« Je souhaite développer davantage le volet communautaire de la ville pour prendre soin des citoyens. Je veux aussi me pencher sur certains aspects de la sécurité publique qui concernent les piétons et les usagers du vélo », explique le candidat. Son engagement en politique a également pour objectif de favoriser la communication entre les élus municipaux et les citoyens. « Je veux écouter ce que les gens ont à dire », ajoute-t-il.
Ses premiers contacts avec la politique remontent à ses débuts sur le marché du travail alors qu’il était dans la jeune vingtaine : il a oeuvré dans le syndicat lorsqu’il était employé à la SAQ. Auparavant, alors qu’il fréquentait l’université, il a milité dans les associations étudiantes.
M. Laurence s’implique dans la communauté à titre bénévole : il est entraîneur de football auprès de l’équipe Moustique chez les Grizzlys. Son jeune fils en fait partie.