Sainte-Julie procèdera à l’abattage de 200 frênes dans le cadre de son plan d’action contre l’agrile

Sainte-Julie procèdera à l’abattage de 200 frênes dans le cadre de son plan d’action contre l’agrile

Les arbres concernés sont identifiés par une marque de peinture rouge. Ils se trouvent à différents endroits dans la ville, dont 70 au parc Armand-Frappier.

Crédit photo : Courtoisie

La Ville de Sainte-Julie procédera d’ici le printemps prochain à l’abattage de 200 frênes dans le cadre de son Plan d’action contre l’agrile. Les arbres concernés sont identifiés par une marque de peinture rouge. Ils se trouvent à différents endroits dans la ville, dont 70 au parc Armand-Frappier.
Rappelons que le Plan d’action contre l’agrile du frêne 2014-2028 de la Ville de Sainte-Julie prévoit différentes mesures pour enrayer cet insecte ravageur. Chaque frêne coupé sera remplacé par une essence d’arbre appropriée. Déjà en 2015, 150 arbres ont été plantés et 288 autres l’ont été en 2016. D’ici 2021, la Ville procédera à la plantation compensatoire de 1 040 arbres pour remplacer les spécimens abattus.
Présent à Sainte-Julie depuis 2013, l’agrile du frêne (Agrilus planipennis) est un coléoptère de couleur vert émeraude, de la famille des buprestes, venu d’Asie. Il attaque uniquement les frênes, peu importe la variété. Le dépérissement des frênes est très rapide et les spécimens n’ont aucune chance de survie. Chaque frêne touché par l’agrile sera mort d’ici les 6 à 15 prochaines années à moins d’un traitement miracle découvert à très court terme.
Il est possible de consulter le Plan d’action contre l’agrile du frêne 2014-2028 sur le site Internet de la Ville.