Le maire Jean Martel se dit optimiste pour l’avenir économique de Boucherville

Le maire Jean Martel se dit optimiste pour l’avenir économique de Boucherville

Invité à la tribune de l’AGAB

Le maire Jean Martel a profité de son passage à la tribune de l’AGAB la semaine dernière pour parler des perspectives économiques pour Boucherville et l’agglomération de Longueuil.

L’un des objectifs de la Municipalité consiste à accroître la valeur foncière du secteur industriel et commercial puisque les taxes provenant de ces sources sont plus élevées que celles du secteur résidentiel et que les citoyens corporatifs nécessitent des dépenses de moindre importance au budget.

 

 

Au cours des prochaines années, la Ville cherchera à développer le créneau du transport alternatif, notamment en ce qui concerne l’industrie des véhicules électriques et de ses composantes. Elle visera également à se tailler une place enviable dans la grappe agroalimentaire et le secteur bioalimentaire, des industries en plein essor. Le maire se montre optimiste relativement à l’avenir économique de la municipalité.

L’agglomération présente un potentiel de croissance économique appréciable, estime-t-il. La région dispose de nombreuses forces en présence : des parcs industriels, une variété de moyens de transport, l’aéroport de Saint-Hubert, le métro Longueuil, les institutions scolaires, la présence de l’Université de Sherbrooke, l’IREQ à proximité et une population scolarisée. « La stratégie à utiliser est de miser sur nos forces et oser aller de l’avant », a soutenu M. Martel devant un auditoire attentif.

Il reste par ailleurs de nombreux investissements à faire en matière d’infrastructures de transport, a observé le premier magistrat.  En plus de la construction d’un nouveau pont et du prolongement de l’autoroute 30, d’autres dossiers requerront des fonds publics majeurs : le prolongement du métro Longueuil, le réaménagement de la bretelle d’accès de la 20 à la hauteur de la sortie Montarville, l’implantation de bornes électriques pour les véhicules alimentés à l’électricité, l’accroissement de la desserte du Réseau de transport de Longueuil (RTL) et la construction du lien cyclable entre Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville.

En première partie de son allocution, Jean Martel a présenté à l’auditoire les faits saillants du récent budget municipal. Il a rappelé que la hausse de taxes en 2012 a été la plus faible majoration qu’aient connue les contribuables bouchervillois depuis la reconstitution de la municipalité, en 2006.

De son côté, le conseiller municipal responsable du dossier des finances à la Ville, Dominic Lévesque, a confirmé que l’administration municipale allouait une somme de 20 000 $ à l’Association des gens d’affaires pour une campagne de promotion d’achat local. L’AGAB avait déposé une demande en ce sens l’automne dernier.