Le dynamisme économique se poursuit à Saint-Amable

Le dynamisme économique se poursuit à Saint-Amable

Le Service de l’urbanisme de Saint-Amable a délivré des permis pour des travaux de rénovation et de nouvelles constructions totalisant une valeur de 8,5 millions de dollars depuis le 1er janvier 2017.

Crédit photo : Actiplus

La croissance démographique de Saint-Amable a été fulgurante au cours des dernières années et cela va souvent de pair avec le dynamisme économique. À ce sujet, une image vaut mille mots et une personne qui n’est pas passée sur la rue Principale depuis trois ans seulement resterait très surprise de constater tout ce qui s’est construit en peu de temps sur le territoire…
Selon les données figurant dans L’Amablien été 2017, cette tendance se poursuit encore cette année parce que, depuis le 1er janvier, le Service de l’urbanisme a délivré des permis pour des travaux de rénovation et des nouvelles constructions totalisant une valeur de 8,5 millions de dollars, alors que la moyenne des six dernières années pour cette même période s’élève à 7,9 millions de dollars. On indique que parmi ces permis, 49 ont été accordés pour la création de nouveaux logements, un chiffre un peu plus élevé que la moyenne de 42 des six dernières années.
On ajoute que plusieurs projets d’envergure sont prévus en 2017, dont la construction de la quatrième école primaire qui débutera sous peu dans le secteur nord de la municipalité et dont le coût est estimé à huit millions de dollars. Il est à noter que plusieurs projets commerciaux ont aussi été soumis au Service de l’urbanisme et certains pourraient se réaliser à court terme afin de compléter l’offre commerciale à Saint-Amable.
On indique que la Municipalité s’est activée à atteindre les objectifs de densification du territoire imposés par le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) déposé en 2012. Cela s’est traduit entre autres par la construction d’unités d’habitation sous forme de projets intégrés et d’habitations multifamiliales, mais après une première phase de densification, la Ville prévoit davantage de nouvelles constructions unifamiliales.
Hausse de 11,3 % de la population en 5 ans
Cet accroissement de la population au cours des dernières années fait en sorte que Saint-Amable est toujours parmi les municipalités les plus jeunes au Québec, selon les résultats du recensement 2016 publiés par Statistique Canada. Ainsi, la moyenne d’âge de la population est de 34,7 ans, soit un an de plus qu’au recensement de 2011, mais bien en deçà de la moyenne au Québec qui se situe à 41,9 ans.
L’attrait de Saint-Amable est toujours considérable puisque l’on a enregistré une hausse du nombre de citoyens de l’ordre de 11,3 % de 2011 à 2016, soit près de quatre fois plus que la moyenne québécoise de 3,3 %. La population amablienne s’élève quant à elle à 12 167 habitants, selon le dernier recensement.
On remarque sur le territoire une grande représentativité de toutes les catégories d’âge des enfants entre 0 à 17 ans et, parmi ces catégories, ce sont les enfants de 5 à 9 ans qui ont connu la plus forte hausse, passant de 6,54 % à 8,71 % de l’ensemble de la population.