Démarche pour tenter de construire un centre d’entretien d’avions de 100 M $ à Longueuil

Démarche pour tenter de construire un centre d’entretien d’avions de 100 M $ à Longueuil

Un promoteur de la Rive-Sud, Jean Poirier, ex-représentant syndical des employés d’Aveos, a entrepris des démarches afin qu’un centre d’entretien de la C-Series soit établi à Longueuil dans le secteur de l’aéroport de Saint-Hubert. Dans un récent article, le Journal de Montréal estime que la valeur de ce projet s’élève à 100 M $. La compagnie Pro Maintenance Aviation (PMA) a fait préparer une étude de faisabilité pour la réalisation de ce centre.
Les plans prévoient la construction de trois hangars, deux serviraient à l’entretien et la réparation des aéronefs tandis que le troisième serait utilisé par l’École nationale d’aérotechnique, le deuxième campus du cégep Édouard-Montpetit. Lorsque construit, le centre d’entretien embaucherait près de 270 travailleurs, essentiellement des techniciens.
Le directeur général de l’ÉNA, Sylvain Lambert, voit ce projet d’un bon oeil puisqu’il permettrait d’attirer davantage d’étudiants à cette maison d’enseignement. La mairesse Sylvie Parent souhaite également la concrétisation de ce projet puisque un emploi sur 25 sur le territoire de Longueuil a un lien avec l’aéronautique.
Pour sa part, Jean Poirier soutient qu’avec un tel centre, le Québec deviendrait un carrefour de première importance dans le secteur de la maintenance des avions. Pour l’heure, Pro Maintenance Aviation (PMA) a besoin d’obtenir un financement de 1,5 M $ pour la mise en place d’un bureau de projet.