Des demandeurs d’asile accueillis à Boucherville

Des demandeurs d’asile accueillis à Boucherville

Des gens qui fuient les États-Unis seront accueillis à Boucherville.

Le centre d’accueil Havre de la Providence, situé sur la rue des Seigneurs, à Boucherville, et qui appartient aux religieuses, accueillera des demandeurs d’asile. Les premiers devraient arrivés dès cet après-midi.
C’est le CISSS de la Montérégie qui coordonne l’accueil et qui a conclu une entente avec la congrégation religieuse de la Providence. Le maire Jean Martel a été informé de la situation le 9 août par des représentants du CISSS. « J’ai posé des questions quant au nombre de demandeurs qui séjourneront ici, la durée de leur séjour, la capacité d’accueil des lieux et sur les coûts.»
Le centre qui est actuellement presque vide, et qui jusqu’au 2 juillet dernier servait de centre de transit pour les patients de l’Hôpital Pierre-Boucher ainsi que de centre de réadaptation, compte environ 90 lits. « On m’a informé qu’il y aurait beaucoup de demandeurs qui y seraient accueillis. J’attends des précisions et des confirmations, surtout que la durée n’est pas déterminée », précise M. Martel.
Même s’il dit avoir beaucoup de compassion pour ces gens, le maire Martel se dit préoccupé de savoir si le centre a la capacité d’accueillir un grand nombre de demandeurs qui sera déterminé par le CISSS.
«Il faut penser à ça, car il y a des limites quant au nombre que l’on peut accueillir.» Les coûts reliés à cet hébergement seront assumés par le ministère de la Santé.

.