Aventure féminine dans le désert marocain

Aventure féminine dans le désert marocain

Dominique Chouinard (à droite) et Julie Fauteux participeront à Cap Fémina Aventure, une compétition internationale écoresponsable basée sur des valeurs de découvertes, d’échanges, de respect, d’implication et de solidarité.

Il y a deux ans, Dominique Chouinard et Julie Fauteux ont embarqué dans une folle aventure qui les sortira de leur zone de confort et du train-train quotidien. Elles iront se balader au volant d’un 4 X 4 dans les dunes du désert marocain.
Après deux années de préparation, où elles ont dû rassembler des fonds, notamment par la vente d’agendas et de chandails, Mmes Chouinard et Fauteux, respectivement de Verchères et de Boucherville, participeront au rallye Cap Fémina.
Les deux mamans de chacune trois enfants, toutes deux nutritionnistes au Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine, vivront cette aventure réservée qu’aux femmes, du 5 au 14 octobre prochain.
À l’aide d’un «road book» et d’une boussole, l’équipage Les Désertiques T0155 devra suivre un parcours prédéfini, en pointant différents contrôles, et en adoptant le plus près possible le kilométrage défini.
Pour les deux aventurières, le défi sportif, moins intense que le rallye des Gazelles, leur permettra de poser des actions solidaires au bénéfice de la population marocaine afin d’améliorer l’environnement pédagogique des enfants et leur offrir de meilleures conditions d’apprentissage.
En marge du rallye, elles participeront, le temps d’une journée, à la rénovation d’une école située dans le sud du Maroc, en plus de remettre des dons de matériels scolaires. L’aventure aura aussi des retombées positives au Québec puisque Cap Fémina Aventure est associée à la campagne Nourrir un enfant de l’organisation caritative l’Œuvre Léger.
En plus, le rallye permettra aux Désertiques de récolter des dons pour la Fondation Mélio qui a pour mission de permettre aux 5000 enfants suivis par le Centre de réadaptation Marie Enfant, ayant une déficience motrice ou de langage, d’améliorer leur autonomie, en soutenant la recherche en réadaptation et en finançant le développement de services spécialisés.
Le projet coûte près de 20 000 $. Si vous souhaitez aider les deux aventurières à relever le défi, vous pouvez faire un don. On peut les joindre par courriel à dominique.chouinard.hsj@ssss.gouv.qc.ca