Les mots-croisés de La Relève

Méfaits et vandalisme à Contrecœur : des mesures mises en place par la Ville et la Régie de police

communiqué
Méfaits et vandalisme à Contrecœur : des mesures mises en place par la Ville et la Régie de police
La Ville de Contrecœur tient à rassurer toute sa population à la suite des événements des derniers mois, qui ont eu lieu sur son territoire, dont dernièrement les incendies au Bailey's Resto-Bar.

La Ville de Contrecœur tient à rassurer toute sa population à la suite des événements des derniers mois, qui ont eu lieu sur son territoire, dont dernièrement les incendies au Bailey’s Resto-Bar. La Ville dénonce tout acte de nature criminelle et affirme que tout est mis en œuvre actuellement avec la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent pour continuer d’assurer la sécurité de l’ensemble des citoyens ainsi que de ses commerçants.

Il est normal que les événements qui se sont multipliés (féminicide, fusillade, incendies criminels), en peu de temps, nous amènent collectivement à accroître notre niveau de vigilance et puissent affecter le sentiment de sécurité dans notre ville. La couverture médiatique ou les réseaux sociaux qui diffusent parfois des informations non fondées y ont probablement contribué. Le Service de police comprend les inquiétudes, mais nous assure qu’il s’agit d’événements isolés, qui n’ont pas de liens entre eux et que nous ne devons pas conclure à une hausse généralisée de la violence à Contrecœur.

Nous pouvons continuer de compter sur les policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent pour maintenir la paix et l’ordre public ainsi que pour prévenir la criminalité dans la communauté. Mais la Ville prend très au sérieux la situation actuelle. Nous continuerons de travailler avec la Régie et nos partenaires afin de rendre certains lieux plus sécuritaires, à coordonner et à planifier des interventions en matière de sécurité publique sur notre territoire, dont des patrouilles aux endroits ciblés par certaines problématiques ainsi que des interventions de la police communautaire et d’une travailleuse de milieu.

« Nous tenons à rassurer nos citoyennes et nos citoyens ainsi que nos commerçants. Nous avons entendu vos craintes dans les derniers jours et nous sommes à pied d’œuvre pour contrer le sentiment d’insécurité que vous manifestez. Des démarches soutenues et en étroite collaboration avec notre Service de police ont été réalisées afin que des solutions soient trouvées rapidement. Bien que certaines problématiques soient identifiées, dont au parc Antoine-Pécaudy, nous vous assurons que la plupart des secteurs de la ville ne sont aucunement touchés ou même affectés par des actes de vandalisme ou de nuisance », a réagi la mairesse Maud Allaire.

La Ville et la Régie de police travaillent, entre autres, de concert pour agir sur la nuisance et le vandalisme au parc Antoine-Pécaudy. C’est sans surprise que l’on constate que la pandémie a eu des effets sur les jeunes qui s’y attroupent après les heures permises, y consomment de l’alcool et brisent des bouteilles dans ce milieu de vie fréquenté par les enfants et les familles. La collaboration des parents est souhaitée afin de faire cesser la problématique dans ce parc ainsi qu’au parc Cartier-Richard.

C’est pour cette raison que la Ville a installé des caméras de surveillance et que de nombreuses visites préventives ont été faites par les policiers depuis les dernières semaines. En parallèle aux interventions policières, la Ville a offert une subvention à la Maison des jeunes pour l’embauche d’une travailleuse de milieu, a augmenté la surveillance et la sensibilisation dans le sentier de ski de fond et a retardé la fermeture des lumières au parc Antoine-Pécaudy.

Une autopatrouille duo est assignée aux villes de Contrecœur, Verchères et Calixa-Lavallée en tout temps, dont le bureau satellite est à Contrecœur. La Régie de police invite les citoyens de Contrecœur à communiquer toute situation préoccupante en signalant le 911 afin qu’elle puisse y intervenir. Toute situation urgente sera priorisée, répondue dans les meilleurs délais et sera assignée en moins de deux minutes en moyenne.

Des actes isolés

« L’enquête suit son cours concernant les incendies au Bailey’s Resto-Bar. Les enquêteurs travaillent à résoudre ces événements et n’hésitent pas à collaborer avec les autres services de police de la région ou de la province, où des événements similaires se sont également produits. », a souligné le porte-parole de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent, Jean-Luc Tremblay.

« Nous avons toujours eu la chance de vivre dans un milieu paisible, avec un faible taux de criminalité. Nous maintiendrons la qualité de vie à laquelle la population a droit tout en assurant le sentiment de sécurité de notre population. Nous sommes à définir l’ensemble des actions à mettre en place à court et moyen terme pour solutionner les problématiques de vitesse dans les quartiers, de vandalisme et de surveillance générale, et ce, avec la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent », conclut Mme Allaire.

La Régie de police Richelieu-Saint-Laurent dessert 17 municipalités. Deux postes de police sont localisés à Sainte-Julie et à Beloeil et la Régie dispose de trois locaux satellites à Chambly, Varennes et un à Contrecœur. Elle couvre un territoire de 730 km2 et une population de 212 000 personnes.

(Sources : Ville de Contrecœur et Régie de police Richelieu-Saint-Laurent)

Partager cet article