Les mots-croisés de La Relève

Le baseball l’été, et le ski alpin l’hiver: Étienne Chartrand, un athlète qui vise les sommets

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Le baseball l’été, et le ski alpin l’hiver: Étienne Chartrand, un athlète qui vise les sommets
Étienne Chartrand

L’hiver, il pratique le ski alpin, s’entraîne avec le Club de ski Mont-Tremblant, et rêve de faire partie de l’équipe canadienne. À l’école De Mortagne, Étienne Chartrand est inscrit au programme sport-études baseball. L’été, il troque donc ses skis pour le bâton de baseball. Portrait d’un jeune athlète bouchervillois.
Étudiant de deuxième secondaire, Étienne a commencé à pratiquer le baseball dès l’âge de six ans. Après une saison, il essaie le soccer durant deux étés. « Je me suis aperçu que j’aimais beaucoup mieux le baseball. J’ai donc renoué avec ce jeu, et depuis, je n’ai jamais arrêté de le pratiquer », raconte Étienne. Sa passion pour ce sport lui a été transmise par son père qui, lui aussi, joue au baseball depuis sa tendre enfance.
Âgé maintenant de 14 ans, il évolue dans la catégorie PeeWee AA avec l’équipe Les Gouverneurs qui regroupe des joueurs provenant de Boucherville, de Varennes et de Sainte-Julie. Étienne agit parfois à titre de lanceur au champ ou comme arrêt-court, la dernière étant sa position préférée. Malgré la saison écourtée l’été dernier, son équipe s’est classée parmi les trois meilleures de la Montérégie.
Étienne a commencé le ski alpin à l’âge de trois ans, et s’entraîne avec le Club de ski Mont- Tremblant depuis six ans. En novembre dernier, il a participé à un camp d’entraînement à la montagne Sun Peak à Kamloops, en Colombie-Britannique.
Espérant pouvoir faire partie de l’équipe Canada lorsqu’il sera plus âgé, Étienne a déjà, à son actif, un beau palmarès de victoires. L’hiver dernier, alors que les compétitions étaient possibles, il est arrivé en deuxième position lors d’une course en slalom au Mont-Avalanche. Lors d’une autre compétition, cette fois-là en grand slalom, au Mont-Blanc, il s’est classé quatrième et a terminé dans le top 30 lors d’une compétition en super G qui se déroulait à Val Saint-Côme. N’eût été l’annulation de la compétition provinciale en slalom géant prévue au Mont-Garceau, il y aurait participé, en ayant bon espoir de terminer en bonne position.
Ce jeune homme déterminé n’a pas fini de faire parler de lui que ce soit dans la poursuite de l’un ou de l’autre de ses sports de prédilection.







Partager cet article