Guignolée 2020

« Du monde à la messe », en zone blanche, cet hiver ! : les ventes de passes de saison de ski explosent

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
« Du monde à la messe », en  zone blanche, cet hiver ! : les  ventes de passes de saison de ski explosent

Une nouvelle saison de ski a débuté le 30 octobre dernier. Fidèle à la tradition, c’est au mont Saint-Sauveur que les amateurs ont pu dévaler une première piste en « zone blanche ».
Sur la Rive-Sud, Ski Saint-Bruno promet une ouverture de la station le vendredi 28 novembre prochain, mais il risque fort d’y avoir un fort achalandage dans les stations de ski de la région car les ventes d’abonnements de saison ont littéralement explosé dans les dernières semaines et les stations devront probablement mettre des limites à certains types de passes afin de s’assurer que les consignes sanitaires, dont la distanciation physique de deux mètres, puissent être respectées.

La station de ski Bromont rapporte par exemple qu’elle a vendu davantage d’abonnements de saison à cette date que durant toute la saison dernière. Sur leur site internet, on peut d’ailleurs constater que certains types de passes ne sont plus disponibles.

Les ventes sont aussi encourageantes chez Ski Saint-Bruno, où on enregistre une progression de 20 % par rapport à la même date l’an dernier. « Ça va extrêmement bien en ce moment », précise le directeur général, Michel Couture.

Les skieurs se sont précipités sur les abonnements. Et, comme ailleurs, la clientèle change, si bien que les pentes pourraient bien prendre des allures de club de l’âge d’or à certains moments, avec les snowbirds qui resteront au pays.

« Ce qu’on voit, c’est des gens qui reviennent au ski. Des gens qui allaient en Floride, des retraités qui sortent leurs vieux skis et qui viennent ici s’assurer qu’ils sont toujours conformes ».
Cette clientèle qui affectionne les jours de semaine est particulièrement bien accueillie puisque ces plages horaires sont plus calmes en termes d’achalandage, ce qui est gagnant-gagnant puisque les coûts d’opération demeurent les mêmes.

Le télétravail change les habitudes de vie de la population, a pour sa part précisé Jean-Michel Ryan, président-directeur général de la station de ski Mont Sutton, en Montérégie où les ventes d’abonnements de semaine sont en forte progression, surtout du côté des amateurs de sport de glisse provenant de la Rive-Sud.

Jusqu’à nouvel ordre, les stations de ski de Bromont et et Sutton sont en zone orange et Saint-Burno, en zone rouge, ce qui signifie que les restrictions sont plus nombreuses que ce soit au niveau des accès aux bâtiments ou même pour les cours de ski.

Partager cet article