acheter local

L’accessibilité des personnes handicapées : encore des défis à relever

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
L’accessibilité des personnes handicapées : encore des défis à relever
La Ville de Boucherville révise chaque année son plan d’action à l’égard des personnes handicapées. L’objectif est d’identifier les obstacles nuisant à leur intégration et d'apporter des solutions pour y remédier.

Bien des progrès ont été réalisés depuis quinze ans à la suite de l’adoption de la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale, mais force est de constater que les principaux concernés rencontrent encore des obstacles au quotidien.
La Ville de Boucherville adopte chaque année un nouveau plan d’action qui vise à identifier les mesures qui devraient être mises en place afin de remédier aux difficultés nuisant à l’intégration des personnes handicapées.
Elle précise dans sa politique qu’elle appuie déjà des organisations et des activités s’adressant à différents groupes de personnes handicapées. Cependant, dans la réalité, le quotidien de ces groupes est parsemé d’obstacles, ce pour quoi le plan d’action est mis à jour annuellement.
Une population vieillissante et un taux d’incapacité qui s’accroît
La population de Boucherville présente un taux de vieillissement croissant, soutient le plan d’action, ce qui laisse présager au cours des prochaines années une augmentation d’individus présentant une incapacité.
L’Institut de la statistique du Québec estimait, en 2012, que la Ville de Boucherville dénombrait sur son territoire 3 915 personnes en situation de handicap. De ce nombre, 2 005 personnes avaient une incapacité grave à très grave.

Ce qui a été fait en 2019
Voici quelques gestes qu’a posés la Ville l’année dernière afin de favoriser l’intégration des personnes handicapées

– Achat d’une chaise de transfert, lève-personne, pour personnes handicapées physiques au Complexe aquatique Laurie-Eve-Cormier.
– S’assurer que nos sites soient accessibles aux personnes à mobilité réduite lors des événements d’envergure.
– Installation d’un système de bouton-poussoir pour personnes à mobilité réduite sur les portes des toilettes de la Maison des jeunes.
– Installation de barres d’appui verticales dans les toilettes de la Maison des jeunes et du Café centre d’art.
– Poursuivre les aménagements de bateaux pavés pour les trottoirs lors des réfections et des arrêts d’autobus.
– Installation de plaques podotactiles aux traverses piétonnières De Montarville/de Mortagne, De Montarville/D’Avaugour, De Montarville/Rivière-aux-Pins et De Montarville/Fort-Saint-Louis.
– Acquisition de livres numériques audio.
– Mise en place d’un programme de subvention en collaboration avec la Société d’habitation du Québec « Petits établissements accessibles » pour adapter les petits commerces.

Actions prévues en 2020
– Améliorer l’accessibilité du Centre des glaces Gilles-Chabot pour les personnes à mobilité réduite.
– Évaluer la possibilité d’adapter une salle de bain au Complexe aquatique Laurie-Eve-Cormier pour les changements de couches des adultes handicapés et si possible dans d’autres bâtiments.
– Planifier l’organisation des Olympiques spéciaux Québec pour l’été 2021 (natation et quilles).
– Procéder à l’acquisition de livres audio et à gros caractères.
– Procéder à la transcription en version audio des trois éditions du programme de loisirs, des trois carnets culturels et du répertoire des organismes d’entraide.
– Appliquer un programme d’accès à l’égalité et inviter les femmes, les membres des minorités visibles et des minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature et à s’identifier comme faisant partie de l’un de ces groupes.

Partager cet article