300 personnes au Salon de l’emploi du CJE de Marguerite-d’Youville

300 personnes au Salon de l’emploi du CJE de Marguerite-d’Youville

Le premier Salon de l’emploi du Carrefour jeunesse emploi de Marguerite-d’Youville a attiré près de 300 visiteurs samedi dernier au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois, à Boucherville.

L’événement coïncidait avec le 15e anniversaire du CJE. Les membres de cet organisme ont mis sur pied cette initiative afin d’aider à la fois les chercheurs d’emploi à se dénicher du travail et les entreprises de la région à mettre la main sur des candidats intéressants.

En plus d’avoir accès à des tableaux d’affichage sur lesquels étaient placardées plusieurs dizaines de fiches d’offre d’emploi, les visiteurs ont eu le loisir de faire le tour d’une vingtaine de kiosques et de s’informer sur les postes disponibles dans la région. Parmi les employeurs présents, on retrouvait le Réseau de transport de Longueuil, Transport Robert, l’institution financière Desjardins et quelques manufacturiers locaux. Au nombre de ceux-ci, Spectra Premium, un fabricant de pièces de voitures et camions qui prévoit créer 75 nouveaux emplois d’ici le printemps 2012 pour une nouvelle ligne de production à son usine de Boucherville. Partenaire de l’événement, Emploi Québec était aussi sur place.

De son côté, le CJE avait deux kiosques à sa disposition; l’un était destiné aux personnes dotées d’une fibre entrepreneuriale, l’autre, aux plus jeunes qui recherchent un emploi étudiant ou un premier job. Des conseillers ont offert des recommandations à ceux qui cherchaient à intégrer le marché du travail sur la bonne voie.

Quelques députés de la région et des attachés politiques ont fait le tour du salon après l’ouverture, samedi avant-midi. Depuis sa création, le CJE Marguerite-d’Youville a aidé quelque 30 000 jeunes âgés entre 16 et 35 à se tailler une place sur le marché du travail. L’organisme offre une panoplie de services relatifs à la recherche d’emploi.

Autant les entreprises que les responsables du Salon de l’emploi ont été satisfaits du déroulement de la journée. Une seconde édition de cet événement risque de voir le jour l’an prochain, selon la conjoncture.