52,7 M$ pour rénover les écoles de la Commission scolaire des Patriotes

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
52,7 M$ pour rénover les écoles de la Commission scolaire des Patriotes
« Les études le prouvent : les milieux de vie dans lesquels évoluent les élèves ont une incidence directe sur leur motivation scolaire, sur la qualité de leurs apprentissages et sur leur réussite », a expliqué le ministre de l’Éducation. (Photo : iStock)

Le gouvernement Legault a décidé de mettre les bouchées doubles en ce qui concerne la rénovation des écoles au Québec. Le 25 septembre dernier, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, a annoncé plus de 360 millions de dollars qui seront investis dans ce but dans la région de la Montérégie, dont 52 714 443 $ pour la seule Commission scolaire des Patriotes.
« À force de négliger l’entretien de leurs écoles, les Québécois en sont venus à avoir honte de celles-ci. Pourtant, nos écoles devraient être notre fierté! Au-delà de l’esthétisme, les études le prouvent : les milieux de vie dans lesquels évoluent les élèves ont une incidence directe sur leur motivation scolaire, sur la qualité de leurs apprentissages et sur leur réussite », a expliqué Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.
« Tout gouvernement qui fait de l’éducation une vraie priorité devrait avoir à cœur le maintien des écoles en bon état. C’est notre cas. Nous lançons donc une opération grand rattrapage pour retaper nos écoles, qui ont tant manqué d’amour dans les dernières années. C’est une excellente nouvelle non seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants et pour tout le personnel scolaire », a-t-il ajouté.
« Il est de notoriété publique que plusieurs écoles nécessitent grandement que l’on en prenne soin. Par ces investissements majeurs, votre gouvernement vient répondre à ce besoin. Ces travaux de rénovation rendront nos bâtiments scolaires plus agréables et plus sécuritaires. Je suis très heureux pour les élèves, les enseignants et les membres du personnel des écoles de la région », a renchéri pour sa part Christian Dubé, ministre responsable de la Montérégie à cette occasion.
Projets sélectionnés cet automne
Il convient de rappeler à ce sujet que, dans le cadre du discours sur le budget 2019-2020, le gouvernement du Québec a annoncé, pour le réseau des commissions scolaires, des enveloppes en maintien d’actifs immobiliers dans le but d’assurer la pérennité du parc immobilier scolaire. Les sommes annoncées le 25 septembre dernier pour la rénovation des écoles viennent donc s’ajouter à un investissement majeur de 1,7 milliard de dollars qui a été fait plus tôt cet été pour la construction et l’agrandissement d’écoles.
L’enveloppe annoncée au cours des derniers jours par le ministre Roberge prévoit également des sommes minimales pour les années scolaires 2020-2021 à 2021-2022 dans le but d’améliorer la planification de certains travaux de maintien des bâtiments. Pour l’année 2019-2020, le gouvernement du Québec porte à 2,3 milliards de dollars l’enveloppe consacrée au maintien des bâtiments et à la résorption du déficit de maintien pour l’ensemble du Québec. Pour la Montérégie, il s’agit d’une augmentation de 166,7 % par rapport à l’année précédente.
Il est à noter en terminant que les projets de rénovation par école seront sélectionnés cet automne.

Partager cet article