Les transactions de propriétés résidentielles en hausse de 8% en septembre

Les transactions de propriétés résidentielles en hausse de 8% en septembre

Septembre aura été un mois très actif dans les ventes de maisons dans le Grand Montréal.

Le marché immobilier résidentiel se porte très bien dans la région métropolitaine. Les récentes statistiques Les récentes statistiques de la Chambre immobilière du Grand Montréal le confirment. Sur l’ensemble du territoire de la Région métropolitaine de recensement de Montréal, 3 220 ventes résidentielles ont été conclues en septembre dernier, ce qui représente une augmentation de 8 % par rapport au même mois l’année dernière et un sommet de neuf ans pour cette période de l’année. « Le marché immobilier montréalais est sur une lancée exceptionnelle, alors que les ventes sont en hausse depuis maintenant 43 mois consécutifs, soit depuis mars 2015 », souligne Nathalie Bégin, présidente par intérim du conseil d’administration de la CIGM.
La Rive-Sud figure en tête de lice parmi les secteurs s’étant le mieux démarqués avec une hausse de 20% du nombre de transactions enregistrées au cours de cette même période. Suivent dans l’ordre Laval (+12 %), l’Île de Montréal (+8 %) et Vaudreuil-Soulanges (+5 %).
Encore une fois, à l’échelle de la RMR, la copropriété est la catégorie de propriété ayant affiché la plus forte progression des ventes (1 206 transactions) en septembre, avec un bond de 23 %.
Quant au plex de 2 à 5 logements, il a enregistré une légère augmentation de 1 % des ventes (349 transactions). D’autre part, les ventes de maisons unifamiliales sont demeurées au beau fixe par rapport à septembre 2017, avec un total de 1 660 transactions.
Le prix des propriétés a crû de manière soutenue le mois dernier pour toutes les catégories de propriétés. Le prix médian des maisons unifamiliales a gagné 7 % en comparaison de septembre 2017 pour s’établir à 336 000 $ et celui des plex a progressé de 6 % pour atteindre 504 040 $. Du côté de la copropriété, l’augmentation du prix médian a été un peu plus ténue, soit de 4 %, pour se fixer à 263 000 $.