Accusations de conduite dangereuse et conduite avec les facultés affaiblies

Ali Dostie
Accusations de conduite dangereuse et conduite avec les facultés affaiblies
Une automobiliste a été accusée de conduite avec facultés affaiblies. (Photo : Le Courrier du Sud - Denis Germain)

Deux conducteurs ont été arrêtés dimanche en lien avec l’accident qui a précédé la sortie de route de l’autobus qui a percuté un pylône électrique, à l’intersection du chemin de Chambly et de la voie de service de l’autoroute 30, le samedi 6 juillet.

Le conducteur de l’autobus de l’Association des pompiers auxiliaires de la Montérégie est accusé de conduite dangereuse causant des lésions.

Une automobiliste a été accusée de conduite avec facultés affaiblies.

«L’enquête n’est pas terminée. Il reste certains éléments à préciser», fait valoir Ghyslain Vallières, porte-parole du Service de police de l’agglomération de Longueuil. Les technologies dont sont dotés les véhicules, de même que les témoignages, dont on tiendra compte et que l’on va réévaluer, nous permettront de faire une chronologie précise des événements.»

Il explique au passage que les ordinateurs désormais contenus dans les véhicules, à la manière des boites noires des avions, recèlent une foule d’informations utiles. Les analyser demande un certain délai, et exige un mandat.

Fin des pannes

Dimanche soir, le courant était rétabli dans la quasi-totalité des foyers qui avaient été touchés par la panne.


Celle-ci a entraîné de nombreux appels au 911, de la part de citoyens inquiets des répercussions possible de la panne.

Des accrochages ont aussi été rapportés aux intersections où les feux de circulation ne fonctionnaient pas en raison de l’interruption de courant.

Partager cet article