Le maire de Varennes confirme que l’inflation et les taux d’intérêt auront un impact sur les taxes

François Laramée
Le maire de Varennes confirme que l’inflation et les taux d’intérêt auront un impact sur les taxes
(Photo : Courtoisie)

Le maire de Varennes, Martin Damphousse a, en quelque sorte mis la table, la semaine dernière, au sujet du budget 2023 de la municipalité qui devrait être adopté au cours des prochains jours, mais aussi et surtout sur les inévitables hausses de taxes qu’auront à absorber les contribuables.
Le maire Damphousse, à titre de vice-président de l’Union des municipalités du Québec, lance d’ailleurs un appel à l’aide au gouvernement du Québec pour que celui-ci contribue à l’effort national pour alléger le fardeau fiscal des municipalités.
« L’inflation jumelée avec la hausse des taux d’intérêt engendrera des coûts supplémentaires d’un milliard de dollars seulement pour les municipalités du Québec en 2022. Cette situation entraîne de lourdes conséquences sur les grands chantiers, que ce soit la réfection des routes, la mise à niveau des infrastructures ou la prestation de services aux citoyens. Les élus et les employés municipaux doivent donc composer avec de faramineuses augmentations de prix additionnées à des délais inespérés pour l’acquisition de biens et services, sans oublier la pénurie de main-d’œuvre.
L’élaboration des budgets municipaux 2023 est en cours et nous convenons que des actions concrètes apparaissent incontournables pour aider les citoyens à traverser cette instabilité économique. L’inflation entraîne des répercussions importantes sur les orientations que nous devrons prendre pour la population, particulièrement pour la santé de nos infrastructures. Notre préoccupation première est de concilier qualité des services avec investissements et gestion responsable du compte de taxes. Ainsi, les administrations municipales ont le défi de mettre en place des solutions pour amoindrir l’effet de l’inflation sur le fardeau fiscal des contribuables.
À ce sujet, je joins ma voix à celles de mes homologues du Québec pour interpeller le gouvernement sur l’importance d’établir un nouveau pacte financier. Récemment, nous avons proposé un Pacte vert de 2 milliards de dollars par années sur cinq ans qui servirait à la réfection de nos infrastructures publiques malmenées par les changements climatiques. 60 % de ces infrastructures sont payées par les contribuables des municipalités et villes. De plus, d’autres mesures devront être considérées dans ce contexte inflationniste, dont la construction des logements sociaux et abordables, de logements locatifs en région, la protection des sources d’eau potable ainsi que le financement des infrastructures récréatives et sportives ».
Pour l’heure, la demande des villes, incluant Varennes, est restée lettre morte du côté de Québec et il faudra maintenant attendre le dépôt et l’adoption du budget 2023 de la Ville pour connaitre les impacts concrets et les hausses de taxes pour les contribuables. Selon les quelques informations obtenues à ce jour, les hausses prévisibles se situeraient entre 3 et 6 % dans plusieurs villes de la région.

Partager cet article