Verchères 350

Des appuis de taille pour Cédric Gagnon-Ducharme!

communiqué
Des appuis de taille pour Cédric Gagnon-Ducharme!
En plus d’avoir eu la présence du chef de son parti, M. Paul St-Pierre Plamondon, lors de son lancement, Cédric Gagnon-Ducharme est le seul candidat à pouvoir compter sur l’appui des députés fédéraux en poste dans Verchères, MM. Xavier Barsalou-Duval et Stéphane Bergeron, en plus du député fédéral de Drummond, M. Martin Champoux, résident de la circonscription que M. Gagnon-Ducharme compte remporter, le 3 octobre prochain. (Photo : PQ)

En plus d’avoir eu la présence du chef de son parti, M. Paul St-Pierre Plamondon, lors de son lancement, Cédric Gagnon-Ducharme est le seul candidat à pouvoir compter sur l’appui des députés fédéraux en poste dans Verchères, MM. Xavier Barsalou-Duval et Stéphane Bergeron, en plus du député fédéral de Drummond, M. Martin Champoux, résident de la circonscription que M. Gagnon-Ducharme compte remporter, le 3 octobre prochain.

En effet, c’est aux côtés de M. Barsalou-Duval, député fédéral de Pierre Boucher-Les Patriotes-Verchères que Cédric Gagnon-Ducharme est allé à la rencontre des citoyennes et citoyens lors de certains événements. « La population de la circonscription de Verchères a beaucoup de chance d’avoir un candidat comme Cédric et ça se sent sur le terrain. Les gens sont réceptifs à sa candidature et les discussions sont très positives. Son dynamisme est contagieux et sa présence sur le terrain est très appréciée », déclare M. Barsalou-Duval.

« Depuis 2018, la CAQ, qui l’avait emporté de peu dans Verchères, n’a pas livré la marchandise, qu’il s’agisse, par exemple, du pôle logistique ou du centre communautaire de Sainte-Julie, sans compter que la députée caquiste a littéralement été aux abonnés absents pendant quatre ans. Or, tant le Parti Québécois que le Bloc Québécois, dans Verchères, ont habitué la population à une présence assidue sur le terrain. J’ai côtoyé Cédric Gagnon-Ducharme en 2018 et je puis dire qu’il s’agit d’un jeune homme rigoureux, qui maîtrise très bien ses dossiers et qui s’emploie à multiplier les présences sur le terrain. Ça va nous faire changement ! Considérant que le Parti Québécois de Verchères peut compter sur un candidat de qualité, une organisation bien rodée et des coffres bien remplis, tout peut arriver ! » ajoute M. Bergeron.

Et voilà qu’un troisième député fédéral se manifeste, M. Martin Champoux, député fédéral de Drummond, mais aussi résident de la circonscription de Verchères. « Il nous faut plus de gens comme Cédric Gagnon-Ducharme dans le paysage politique québécois. C’est un homme de conviction, combatif et très crédible, il est le député dont Verchères a besoin pour faire avancer les dossiers de la région et pour représenter fièrement les citoyennes et citoyens. Je souhaite à tout le monde d’avoir la chance de piquer une jasette avec lui d’ici le 3 octobre, ce sera un coup de cœur assuré ! », de compléter M. Champoux.

Évidemment, le 3 octobre, Cédric Gagnon-Ducharme espère cependant compter sur un quatrième appui, le plus important, celui de la population de la circonscription de Verchères !

Partager cet article