Verchères 350

« Frida Kahlo, la vie d’une icône » : une exposition à visiter avec les enfants

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
« Frida Kahlo, la vie d’une icône » : une exposition à visiter avec les enfants

Samuel a été initié aux grands maîtres de la peinture à la maternelle. Il a « étudié », entre autres, l’œuvre de Frida Kahlo. Les vacances estivales commencées, il est allé visiter en famille l’exposition dédiée à Frida kahlo qui a présentement cours à l’Arsenal art contemporain Montréal. Il a beaucoup aimé. Sa petite sœur âgée de 4 ans, également. Éliane a découvert une artiste sensible, féministe, engagée et avangardiste. Un beau modèle pour les petites filles.
« Frida Kahlo, la vie d’une icône » est présentée cet été en première nord-américaine. Cette exposition biographique, véritablement immersive, utilise sept espaces de transformation différents permettant d’entrer dans la vie et l’œuvre de l’artiste mexicaine qui, au XXIe siècle, reste plus pertinente que jamais.
Nous avons pris notre temps et l’avons apprécié. Les enfants ont écouté avec attention les grands pans de la vie de Frida, parfois tragiques, que nous avons lus sur les panneaux. Ils ont été fascinés, voire émus. Ils ont compris pourquoi son œuvre comportait autant d’autoportraits colorés, et comment son accident avait changé sa vie. Ils ont fait une longue pause dans l’espace « café » où ils ont colorié le portrait de Frida pour ensuite le projeter en grand format sur le mur. C’était amusant. Puis dans la salle immersive, ils ont regardé attentivement les projections, une rétrospective de la vie de Frida, se permettant à certains moments quelques pas de danse au rythme de la musique latine entrainante.
L’exposition présente une combinaison immersive d’art numérique, de photographies historiques, de projections et d’installations accompagnées de réalité virtuelle qui reproduisent les moments les plus significatifs de la vie de Frida et de ses oeuvres les plus marquantes.
Cette exposition a été montée en Espagne, par la Corporation Frida Kahlo, qui gère officiellement l’image de marque de la peintre mexicaine décédée en 1954. Montréal est le premier arrêt nord-américain de l’expo, et le seul arrêt canadien, après quoi l’exposition se déplacera dans six villes aux États-Unis.
C’est une belle sortie que grands et petits apprécieront. À inscrire sur votre liste.
Notez qu’aucune œuvre originale n’est exposée.

Partager cet article