Verchères 350

L’abattage des cerfs de Longueuil est suspendu

François Laramée
L’abattage des cerfs de Longueuil est suspendu
(Photo : La Relève)

La Ville de Longueuil a décidé de surseoir à son projet d’abattage d’au moins 60 cerfs de Virginie qui habitent le parc Michel-Chartrand jusqu’ça ce que la poursuite déposée par l’avocate Anne-France Goldwater soit entendue en Cour Supérieure, ce qui est attendu au cours des prochaines semaines.
Quelques jours auparavant, le 11 juin dernier, une cinquantaine de personnes avaient participé à une nouvelle manifestation pour tenter de sauver les chevreuils du parc Michel-Chartrand de Longueuil qui doivent en principe être abattus dans quelques semaines.
Encore une fois, un des instigateurs de la manifestation, le directeur général de l’organisme « Sauvetage Animal Rescue » Éric Dussault, a répété que lui et les supporteurs de la cause demandent principalement à la ville de Longueuil de relocaliser les cerfs sans les abattre ou sinon de les stériliser afin qu’ils ne se reproduisent plus car depuis quelques jours plusieurs femelles chevreuil ont eu des petits (faon) ce qui complexifiera encore un peu plus la situation lorsque sera venu le temps de déterminer quelles bêtes seront abattues.
Il y a quelques jours aussi, la SPCA de Montréal s’est à son tour prononcée contre l’abattage des bêtes précisant que des expériences de stérilisation par exemple seraient beaucoup plus acceptables.

Partager cet article