Verchères 350

Plan d’action pour contrer la maltraitance envers les aînés

Les brèves de La Relève
Plan d’action pour contrer la maltraitance envers les aînés
La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a lancé récemment le Plan d'action pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2022-2027 - Reconnaître et agir ensemble (Photo : Shutterstock)

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a lancé récemment le Plan d’action pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2022-2027 – Reconnaître et agir ensemble comprenant des mesures concrètes portées par douze ministères et organismes qui permettront de concrétiser des dispositions de la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les personnes aînées et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité. Le Plan d’action, qui comporte 56 mesures, vise à sensibiliser la population, à développer des pratiques favorisant la bientraitance, à former différents acteurs à ce phénomène, à améliorer la gestion des situations de maltraitance et, finalement, à développer et diffuser des connaissances liées à cet enjeu. Pour sa réalisation, le gouvernement investit 50 millions de dollars sur cinq ans et prévoit notamment la mise en place de nouvelles mesures structurantes à la lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées et la promotion de la bientraitance. Il s’agit, entre autres, de mettre en place un soutien de proximité à l’intention du personnel des CHSLD ayant à repérer et à rapporter des situations de maltraitance de personnes hébergées ; instituer un centre d’aide, d’évaluation et de référence concernant cette problématique; soutenir la réalisation de projets visant à créer des environnements favorables à la bientraitance; mettre en place un mécanisme de coordination afin de favoriser l’uniformisation des pratiques du Directeur des poursuites criminelles et pénales en matière de maltraitance envers les aînés.

Partager cet article