Verchères 350

La paranageuse bouchervilloise Clémence Paré affronte le monde au Portugal

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
La paranageuse bouchervilloise Clémence Paré affronte le monde au Portugal
La paranageuse Clémence .

La paranageuse de Boucherville, Clémence Paré, a représenté le Canada la semaine dernière alors qu’elle prenait part à ses tout premiers Championnats du monde de paranatation qui se tenaient à Madère, au Portugal.
Les Championnats du monde de paranatation, qui se sont déroulés du 12 au 18 juin derniers, sont un événement important du calendrier de parasport. Le Canada était représenté par une solide équipe de 30 nageurs.
Âgée de 19 ans, Clémence a ainsi compétitionné contre les meilleurs paranageurs de la planète. Elle a pris part aux différentes épreuves. Au 200 m QNI (quatre nages individuel) NSM5, elle a réussi à abaisser le record canadien avec un temps de 4:45,69. Elle a terminé au 5e rang. Au 50 dos féminin S5, elle s’est classée en huitième position avec un temps de 1 minute 3,51 secondes, puis au 50 m libre S5, elle a réduit l’une de ses deux marques personnelles pour terminer onzième au monde.

Ses débuts à 5 ans
Clémence a commencé à nager à l’âge de 10 ans. Elle a fait le programme Sport-études à l’école secondaire De Mortagne. Elle s’entraîne au Centre de haute performance du Québec rattaché à l’Institut du sport (piscine olympique). Elle est sous la supervision de l’entraîneur-chef Mike Thompson. Elle étudie également en Sciences humaines, profil individu, au Collège de Rosemont (formation à distance).
Palmarès
La para-athlète a à son palmarès cinq médailles remportées au National para swimming championships à Tucson Arizona en 2018, ainsi qu’une 4e place au 200 mètres quatre nages aux jeux panaméricains à Lima au Pérou en 2019. Elle détient également quatre records canadiens de paranatation en grand bassin et quatre autres en petit bassin. Elle a de plus remporté une médaille de bronze aux championnats canadiens en 2018 ainsi qu’une médaille d’argent aux championnats canadiens en 2017.
Aux essais canadiens de natation Bell 2022, elle a terminé au 5e rang au 200 m libre multiclasses. Sa performance lui a valu une qualification pour les Championnats du monde de paranatation 2022. Elle en était bien entendu ravie.
Juste avant, soit en février, Clémence a réalisé deux marques personnelles (50 libre et 200 libre) à Aberdeen, en Écosse, dans le cadre d’une compétition de la Série mondiale de paranatation. Elle a participé à deux finales pour ces mêmes courses.
Clémence rêve de participer aux Jeux paralympiques de Paris en 2024.
En raison de nos délais d’impression, nous ne pouvons indiquer l’ensemble de ses résultats à ces compétitions.

Partager cet article