Verchères 350

Lutte contre le trafic d’armes à feu: la Sureté du Québec frappe à Saint-Amable et Longueuil

François Laramée
Lutte contre le trafic d’armes à feu: la Sureté du Québec frappe à Saint-Amable et Longueuil
Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont procédé à huit perquisitions dans autant de résidences de la Rive-Sud, mardi dernier, dont une maison située à Saint-Amable.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont procédé à huit perquisitions dans autant de résidences de la Rive-Sud, mardi dernier, dont une maison située à Saint-Amable.
Les agents se sont présentés tôt le matin sur la rue Benjamin à Saint-Amable pour procéder à des perquisitions car les occupants de la résidence sont soupçonnés de faire partie d’un réseau de trafiquants d’armes liés aux gangs de rue. Une voiture a également été fouillée, mais pour l’heure, aucune accusation n’a été portée contre l’individu ciblé.
Toujours dans le cadre de l’opération Centaure, les policiers de la SQ assisté de leurs collègues de Montréal et de l’Agence des services frontaliers ont aussi réveillé les occupants de deux maisons à Longueuil, soit au 5885, Terrasse Major et au 70, rue Rémy. Dans ces cas, un individu a été appréhendé soit Marc-Antoine Lefebvre. Il fait face à de nombreuses accusations.
Au total, des perquisitions ont été effectuées dans huit résidences de la Rive-Sud (dont plusieurs à Delson) et dans huit véhicules. Six armes de poing ont été saisies, deux armes automatiques longues, des milliers de munitions ainsi que 50 000 $ en argent.
L’enquête se poursuit et est menée par l’équipe intégrée de lutte au trafic d’armes.

Partager cet article