Verchères 350

Le conseil de Sainte-Julie nomme Mélanie Brisson directrice générale à la suite du départ à la retraite de Pierre Bernardin

communiqué
Le conseil de Sainte-Julie nomme Mélanie Brisson directrice générale à la suite du départ à la retraite de Pierre Bernardin
La Ville de Sainte-Julie est fière d’annoncer la nomination de Mélanie Brisson au poste de directrice générale. Elle succède à Pierre Bernardin, qui prendra sa retraite le 1er juillet prochain après plus de 40 ans dans le monde municipal, dont les 11 dernières années comme directeur général de la Ville de Sainte-Julie. (Photo : Courtoisie)

La Ville de Sainte-Julie est fière d’annoncer la nomination de Mélanie Brisson au poste de directrice générale. Elle succède à Pierre Bernardin, qui prendra sa retraite le 1er juillet prochain après plus de 40 ans dans le monde municipal, dont les 11 dernières années comme directeur général de la Ville de Sainte-Julie.

Directrice générale adjointe depuis 2020, Mélanie Brisson, 43 ans, a occupé différents postes dans l’organisation. Arrivée à la Ville de Sainte-Julie en janvier 2010, elle a tout d’abord occupé le poste de coordonnatrice au service à la clientèle, avant de devenir directrice des communications et relations avec les citoyens en 2014 puis adjointe au directeur général – communications, relations avec les citoyens et ville intelligente en 2018. Elle a également assuré l’intérim à la direction générale de mars à septembre 2020. Elle est aussi depuis 2020 administratrice cooptée au conseil d’administration de l’Association des directeurs généraux du Québec. Journaliste de formation, elle est aussi détentrice d’un diplôme de 2e cycle au programme court en management municipal de l’ENAP.

« Mélanie Brisson est une gestionnaire aguerrie qui a une connaissance pointue des défis municipaux. Au fil des ans, elle a contribué à développer de nombreux services pour bonifier l’expérience citoyenne et a toujours milité pour offrir aux citoyens un service exemplaire. Gestionnaire humaine qui favorise le travail d’équipe, j’ai pleinement confiance qu’elle dirigera les différents services municipaux avec toute la rigueur et la transparence qu’on lui connaît. D’ailleurs, le conseil est fier de nommer une femme à ce rôle stratégique, la première à occuper ce poste dans l’histoire de la Ville », a précisé le maire de Sainte-Julie, Mario Lemay.

Le conseil a également nommé Patrick Quirion au poste de directeur général adjoint, laissé vacant par la nomination de Mélanie Brisson. Diplômé de HEC Montréal et titulaire d’un BAC en administration des affaires – option comptabilité, il occupait depuis 2017 le poste de directeur du Service des finances et trésorier, fonctions qu’il continuera à occuper. Travaillant dans le milieu municipal depuis 1998 dans les villes de Saint-Hubert, Longueuil, Candiac et Brossard, Patrick Quirion occupe également le poste de vice-président de la Corporation des officiers municipaux du Québec. Il détient de plus le titre d’officier municipal agréé (OMA).

« Les connaissances financières et municipales de Patrick Quirion font de lui le candidat de choix pour occuper le poste de directeur général adjoint. Je suis convaincu qu’il continuera de contribuer à la saine gestion financière de la Ville tout en soutenant la direction générale et les autres directions de la Ville afin d’offrir aux citoyens des services municipaux de qualité », a poursuivi Mario Lemay, maire de Sainte-Julie.

Départ à la retraite de Pierre Bernardin
Ces nominations font suite à l’annonce du départ à la retraite de Pierre Bernardin, qui quittera ses fonctions le 1er juillet prochain. Urbaniste de formation, il a travaillé dans le passé comme directeur général de la MRC de Lajemmerais et de la Ville de Sainte-Julie, avant de poursuivre sa carrière à la Ville de Montréal pendant une vingtaine d’années, avant de revenir à la Ville de Sainte-Julie en avril 2011. Sous sa gouverne, la Ville a évolué, notamment avec la planification stratégique, le Plan vert et la protection de nombreux milieux naturels, que ce soit au parc des Étangs-Antoine-Charlebois ou dans le boisé du Mont-Saint-Bruno.

« Au nom de tous les membres du conseil municipal, je remercie Pierre Bernardin pour ces 11 belles années au service de la population julievilloise. Directeur général grandement respecté dans le milieu avec un parcours exceptionnel, il a été un élément clé dans l’évolution et l’administration de la Ville. Grâce à ses précieux conseils, il a donné de solides bases à l’administration et au conseil municipal, tout en formant la relève. Nous lui souhaitons de profiter pleinement de sa retraite avec sa conjointe et sa famille », a conclu le maire Mario Lemay.

Partager cet article