Verchères 350

Depuis toute jeune, elle a une « santé fragile : Yvette Larose Caillé souffle 100 bougie

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Depuis toute jeune, elle a une « santé fragile :  Yvette Larose Caillé souffle 100 bougie
(Photo : Caroline Béliveau)

Lorsqu’elle était enfant, le médecin lui a dit qu’elle avait une santé fragile. Il l’envoyait faire de longs séjours chez ses grands-parents dans les Laurentides pour respirer l’air frais. Il disait que ça lui ferait du bien.  Yvette Larose Caillé a déjoué le docteur, car le 5 mai dernier, elle a célébré ses 100 ans. « J’aime trop la planète terre pour m’en aller! », a lancé la centenaire lorsque La Relève l’a rencontrée dans son appartement des Résidences Soleil Manoir Boucherville.

Née en 1922, Mme Larose Caillé a passé sa jeunesse dans l’est de Montréal. Elle a travaillé pour la biscuiterie Viau. Elle était sauceuse, et gagnait 10 sous et demi de l’heure, se souvient-elle.

Mme Larose Caillé s’est mariée en 1944 et s’est établie avec son mari sur la Rive-Sud, plus précisément à Varennes, en 1978. Elle est mère de trois enfants, et elle a quatre petits-enfants et six arrière-petits-enfants.

Cette belle dame a joué aux quilles jusqu’à l’âge de 90 ans, et parmi ses autres passe-temps, elle adorait faire des mots-croisés et lire. Mais aujourd’hui, sa vision n’est plus assez bonne, alors elle se désennuie en regardant la télévision.

Mariée durant 60 ans, elle dit avec un large sourire qu’elle a eu plusieurs et très beaux moments dans sa vie. « J’ai été privilégiée, car j’ai eu de bons parents, un bon mari et de bons enfants. »

Elle n’a pas de secret pour expliquer sa longévité d’autant plus que la maladie l’a affectée dès son jeune âge. Sa fille Claire nous mentionne que sa mère voulait vivre jusqu’à 100 ans, car aux Résidences Soleil, les centenaires ne paient pas leur loyer.

Une fête a été organisée aux Résidences Soleil Manoir Boucherville pour Mme Larose Caillé. Le maire de Boucherville Jean Martel et la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, sont même venus en personne lui offrir leurs vœux d’anniversaire.

 

 

 

Partager cet article