Verchères 350

78 650 $ pour l’aménagement d’une aire de loisirs pour les aînés au parc Le Rocher à Saint-Amable

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
78 650 $ pour l’aménagement d’une aire de loisirs pour les aînés au parc Le Rocher à Saint-Amable
Les travaux à Saint-Amable permettront notamment d’aller de l’avant avec la réfection des surfaces des terrains de pétanque au parc Le Rocher et l’aménagement de l’accès vers ceux-ci.

La Ville de Saint-Amable a une population parmi les plus jeunes au Québec, mais elle tient compte également de ses aînés, comme en fait foi une subvention de 78 650 $ de Québec pour un projet d’aménagement d’une aire de loisirs au parc Le Rocher qui a pour objectif de promouvoir un mode de vie sain chez les personnes aînées.
L’annonce faite récemment par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, s’inscrit dans le cadre de l’appel de projets du Programme d’infrastructures Municipalité amie des aînés (PRIMADA), qui soutient notamment les initiatives favorisant le vieillissement actif au sein de la communauté.
Les travaux à Saint-Amable permettront d’aller de l’avant avec la réfection des surfaces des terrains de pétanque au parc Le Rocher et l’aménagement de l’accès vers ceux-ci, la réalisation d’un sentier pédestre, l’installation de quatre abris solaires en toile triangulaire, l’intégration de mobilier urbain ainsi que l’installation de systèmes d’éclairage extérieur à DEL.
« Le projet de Saint-Amable aidera davantage d’aînés à continuer à fréquenter d’une manière sécuritaire cette aire de loisirs », a mentionné Marguerite Blais, alors que la députée de Verchères, Suzanne Dansereau, a ajouté : « Je tiens à remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées pour la mise en place de ce projet d’aménagement d’une aire ouverte dans la Ville de Saint-Amable. C’est une très belle initiative qui vise à fournir à de nombreuses personnes aînées des installations sécuritaires, adaptées à leur réalité et à leurs besoins. »
Vie plus longue et plus active
Rappelons que plus de 1 000 municipalités et MRC regroupant 93,5 % de la population québécoise participent à une démarche Municipalité amie des aînés (MADA), laquelle vise l’adaptation des politiques, des infrastructures et des services municipaux au vieillissement de la population, en fonction d’une vie plus longue et plus active.
Cette démarche applique le concept de vieillissement actif préconisé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en vue d’optimiser les possibilités de participation sociale, de vieillissement en santé et de création de milieux de vie sains, sécuritaires et accueillants pour les aînés.
Soulignons que le 14 avril dernier était lancé un premier appel de projets dans le cadre du nouveau Programme d’infrastructures municipales pour les personnes âgées. Jusqu’au 15 juin 2022, les Municipalités amies des aînés peuvent soumettre des projets visant à soutenir les communautés dans leur adaptation au vieillissement de la population.

Partager cet article