Verchères 350

Avis mitigé quant à l’utilisation du vaccin de Medicago

Les brèves de La Relève
Avis mitigé quant à l’utilisation du vaccin de Medicago
Selon cet avis, il serait préférable d'utiliser les vaccins à ARN messager, tels que ceux de Pfizer et de Moderna, en raison de l'expérience cumulée qui démontre qu'ils ont une efficacité légèrement plus élevée dans la plupart des situations. (Photo : Shutterstock)

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé que le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a publié un avis portant sur l’utilisation du vaccin à protéines recombinantes contre la Covid-19 Covifenz, produit par Medicago. Selon cet avis, il serait préférable d’utiliser les vaccins à ARN messager, tels que ceux de Pfizer et de Moderna, en raison de l’expérience cumulée qui démontre qu’ils ont une efficacité légèrement plus élevée dans la plupart des situations. Les données d’immunogénicité, d’efficacité et d’innocuité disponibles permettent toutefois de conclure que le vaccin Covifenz pourrait être utilisé dans certaines situations. Ainsi, le CIQ recommande l’utilisation du vaccin Covifenz pour les personnes ayant une contre-indication à l’administration d’un vaccin à ARN messager. Il pourrait également être offert aux adultes ayant des craintes par rapport à ces derniers ou qui refuseraient ce type de vaccin. Le CIQ recommande également de restreindre l’utilisation du Covifenz aux personnes de 18 à 64 ans et pour la première et la deuxième dose seulement. Comme pour tous les autres types de vaccins, un intervalle de huit semaines entre les deux doses est recommandé pour permettre une efficacité optimale. Pour s’assurer de l’innocuité du vaccin, un intervalle minimal de 21 jours devrait être respecté. Il est à noter que ces recommandations pourraient être modifiées en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique de la Covid-19 au Québec et des nouvelles connaissances à venir sur les vaccins.

Partager cet article