Verchères 350

Une forêt nourricière sera développée à Boucherville par le Collectif 21

François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Une forêt nourricière sera développée à Boucherville par le Collectif 21
La forêt sera aménagée au jardin collectif intermunicipal Boucherville-Varennes situé à l’extrême Est, aux limites des territoires de Boucherville et de Varennes, entre la piste cyclable près du parc de la frayère, et le fleuve Saint-Laurent. (Photo : Facebook Collectif 21 Boucherville)

Les amateurs d’horticulture et de jardinage piaffent d’impatience de mettre la main à la terre pour préparer le prochain jardin, en ce début d’avril.
Si pour plusieurs, fleurs et légumes poussent dans la cour ou sur le balcon, les membres du Collectif 21 de Boucherville sont pour leur part appelés à participer à un projet qui leur permettra d’aller un peu plus loin dans l’expérience jardin.
Le Laboratoire de la Côte d’en-Haut au jardin collectif intermunicipal Boucherville-Varennes sera le site retenu pour cette nouvelle expérience.
Haut lieu d’expérimentation citoyenne pour le bien commun, le groupe des jardiniers du Collectif 21 y développera une forêt nourricière avec les principes de la permaculture et de l’agriculture régénératrice en prenant bien soin du sol, de la biodiversité et des humains qui en prennent soin. Ce grand jardin collectif soutient la résilience alimentaire de la communauté d’aujourd’hui et de celle de demain en installant des plantes nourricières et médicinales pérennes dont les bienfaits sont partagés entre les membres et des organismes œuvrant à la sécurité alimentaire. Et, pour le plus grand plaisir des jardiniers et des jardinières, des légumes annuels seront intégrés dans ce grand jardin nourricier sans oublier les fameux bulbes d’ail développés en ce lieu pour la 10e année.
Le projet de forêt nourricière a pris forme l’année dernière, mais en 2022, le groupe veut définitivement aller plus loin.
Le Collectif 21 Agriculture urbaine (C21) est l’une des options offertes aux personnes résidant à Boucherville pour réduire leur empreinte écologique. Organisme reconnu par la Ville de Boucherville, il met de l’avant différents projets citoyens qui permettent à des individus, des groupes communautaires et des partenaires de participer à des activités nourricières, saines et locales tout en contribuant à l’enrichissement de l’environnement par des pratiques d’agriculture écologique et régénérative qui favorisent la biodiversité et réduisent l’impact environnemental des participants et des participantes. Il vise à favoriser l’engagement des citoyens et des citoyennes de Boucherville dans l’appropriation de leur territoire nourricier et ainsi édifier la résilience alimentaire tout en favorisant la résilience écologique de notre milieu de vie, et ce, pour les générations à venir. Outre le Laboratoire de la Côte d’en-Haut, le Collectif 21 est aussi responsable du populaire jardin communautaire sur la rue Montarville, au coin ouest de Fort-Saint-Louis. Une centaine de jardiniers sont déjà membres du Collectif 2, mais les personnes intéressées peuvent joindre le groupe et participer aux différents projets (comme l’équipe des glaneurs urbains), il suffit de se rendre sur leur site Internet au www.site.collectif21.org

Partager cet article