Verchères 350

Une carte de voeux de Stéphane Bergeron agrémentée de la représentation d’une toile de Danielle Champoux

communiqué
Une carte de voeux de Stéphane Bergeron agrémentée de la représentation d’une toile de Danielle Champoux
Le député de Montarville, M. Stéphane Bergeron, a choisi une œuvre originale de l’artiste-peintre Mme Danielle Champoux, pour illustrer une autre de ses cartes de vœux. (Photo : Courtoisie)

Le député de Montarville, M. Stéphane Bergeron, a choisi une œuvre originale de l’artiste-peintre Mme Danielle Champoux, pour illustrer une autre de ses cartes de vœux. Intitulée «Tous ensemble!», la toile de Mme Champoux représente l’arc-en-ciel qui, flanqué de la fameuse phrase «Ça va bien aller», nous a accompagnés aux heures les plus sombres de la pandémie. Des cœurs sous forme de papillons semblent prendre leur envol pour entourer la silhouette de la fleur de lys qui se profile sur l’arc-en-ciel, comme pour rappeler la solidarité dont a fait preuve le peuple québécois durant ce triste épisode de notre histoire.

«Alors que nous voyons enfin la lumière poindre au bout du tunnel sombre de cette pandémie, il me semblait important de mettre de l’avant une œuvre lumineuse, colorée et remplie d’espoir, sur laquelle on peut également retrouver l’emblème incarnant le peuple québécois, qui est au cœur de mon engagement politique, lequel a plus que jamais pris tout son sens durant cette pandémie. Tous les éléments étaient donc réunis, je crois, pour que mon choix s’arrête sur cette œuvre radieuse et bigarrée, d’autant que de nouveaux nuages s’amoncellent à l’horizon avec la guerre en Ukraine et qu’un peu d’optimisme est assurément bienvenu!», de déclarer M. Bergeron.

«Cette toile illustre à elle seule la force que possède un peuple, alors même qu’il traverse une grande épreuve. À mon sens, c’est l’image parfaite de l’harmonie qui animait l’ensemble des Québécoises et des Québécois durant la pandémie», a ajouté Mme Champoux, qui espère que cette toile fera son bout de chemin vers l’Assemblée nationale. C’est dès l’âge de neuf ans qu’elle a entamé sa relation avec l’art en participant à son premier concours de dessin à l’occasion de la Fête des mères. Quelques années plus tard, en 2010 plus précisément, elle a remporté le premier choix du public lors de l’exposition-concours de l’Association des artistes peintres de la Rive-Sud. Depuis, Danielle Champoux cumule les réussites et peut se consacrer pleinement à sa passion.

«Le monde des arts renoue peu à peu avec le public grâce à la levée progressive des mesures sanitaires, mais les artistes peinent encore à retrouver la visibilité qui était la leur avant la pandémie. Je suis donc heureux de pouvoir offrir une vitrine à une autre artiste-peintre locale par le biais de mes cartes de vœux. L’art et la culture, qui sont l’âme d’un peuple, doivent être le plus largement partagés. D’ailleurs, depuis le début de ma vie politique, je n’ai eu de cesse de permettre à des artistes locaux de mettre en valeur leurs œuvres que ce soit en les exposant sur les murs du bureau de circonscription ou sur des cartes de vœux. J’espère pouvoir bientôt renouer avec cette tradition des expositions au bureau de circonscription…», de conclure Stéphane Bergeron.

Partager cet article