Verchères 350

Boucherville, Sainte-Julie et Varennes parmi les villes ayant le plus de véhicules électriques par 10 000 citoyens

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Boucherville, Sainte-Julie et Varennes parmi les villes ayant le plus de véhicules électriques par 10 000 citoyens
Les « électromobilistes » sont nombreux dans les villes de la région.

Boucherville, Sainte-Julie et Varennes figurent parmi les marchés les plus importants des véhicules 100 % électriques (VÉ) au Québec.

Sur une période de cinq ans, la hausse du nombre de voitures à zéro émission immatriculées dans ces villes est fulgurante et leur nombre par tranche de 10 000 citoyens est largement supérieur à la moyenne provinciale. Longueuil, quant à elle, est la ville dans la région où le total de VÉ est le plus élevé, mais par personne, elle se situe en dessous de la moyenne québécoise.
Boucherville
Selon les données de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), le nombre des véhicules roulant à l’électricité a explosé en cinq ans à Boucherville. Il a fait un bond de 542,34 %. En 2017, il y avait 137 VÉ en circulation, alors que l’on en dénombrait 880 en 2021.
L’année dernière, il y avait 206,8 véhicules entièrement électriques immatriculés à Boucherville par tranche de 10 000 habitants. À titre comparatif, la moyenne québécoise est de 84,0 VÉ par 10 000 citoyens, pour un total de 72 248 VÉ en circulation dans la province.
En 2021, selon les statistiques de l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ), Boucherville se hissait au 20e rang des villes au Québec ayant le plus haut taux d’électrification de sa flotte automobile.
Pour l’ensemble du Québec, la croissance est encore plus grande, se situant à 623.058 %. Le nombre de VÉ dans la province étant passé de 9 992 en 2017 à 72 248 en 2021. Le Québec détient 45 % de tous les VÉ au Canada.
Plus forte hausse à Sainte-Julie
Les voitures « vertes » ont connu une hausse fulgurante durant cette période. En 2017, il y avait 73 VÉ immatriculés à Sainte-Julie alors qu’on en retrouvait 559 en 2021, ce qui représente une croissance de 665,753%. En 2021, il y avait 180,3 VÉ par tranche de 10 000 habitants.
Varennes suit de près
À Varennes, la croissance est aussi phénoménale, étant de 641,3 %. En 2017, on retrouvait 46 VÉ immatriculés dans cette ville comparativement à 341 en 2021. Le nombre de VÉ pour 10 000 habitants est passé de 21,5 en 2017, à 158,4 en 2021.
Moins populaire à Longueuil
À Longueuil, il y avait l’année dernière 2065 VÉ comparativement à 337 cinq années plus tôt. Mais dans la région, c’est cette ville qui connaît la progression la moins rapide, étant de 512,76 % durant cette période. En 2021, il y avait 81,9 VÉ par 100 000 habitants.
La Tesla très prisée
Selon l’AVÉQ, la Tesla modèle 3 a réussi à devenir la préférée parmi les électromobilistes québécois en quelques années seulement.
Juste à Boucherville, sur les 880 voitures électriques, 323 sont des Tesla.
Parmi les propriétaires d’une deuxième automobile, si elle est électrique, la Nissan Leaf est la plus populaire.
Palmarès selon le pourcentage de la flotte 100 % électrique
• Boucherville: 20e place au Québec avec 2,5 % de la flotte automobile qui est 100 % électrique
• Sainte-Julie: 33e place avec 2.9 % de la flotte
• Varennes: 52e place avec 1.9 % de la flotte
• Longueuil: 154e place avec 1.3 % de la flotte
(Source : AVÉQ)

Électromobiliste type
85 % d’hommes
Âge : 46 à 55 ans
Salaire de 70 000 à 80 000 $
Niveau d’éducation collégial
Propriétaire d’une Tesla Model 3
(Source : AVÉQ)

Partager cet article