Verchères 350

Des citoyens de Boucherville n’ont toujours pas accès à de l’eau potable

Lettre ouverte
Des citoyens de Boucherville n’ont toujours pas accès à de l’eau potable

Lettre destinée au maire Jean Martel et au directeur général de la Ville de Boucherville, Roger Maisonneuve.

Comme vous êtes certainement au courant, car cela a été entre autres vu à la télévision (belle image pour notre ville), 100 familles de Boucherville (550 citoyens) qui habitent le secteur agricole (rang Lustucru, chemins d’Anjou, de Touraine, de Lorraine) sont toujours sans eau potable.
M. Maisonneuve a déclaré que les coûts pour l’approvisionnement en eau pour ces citoyens seraient énormes. Regardons ensemble ce qui se passe.
On vous demande de l’eau par les égouts, car nous avons tous des fosses septiques approuvées. Cent foyers qui, chaque année, vous font parvenir pour plus de 500 000 $ en taxes municipales, et cela, depuis plus de 40 ans, et toujours sans eau potable.
Je regarde les dépenses que vous avez faites ces dernières années et n’y comprends rien! Piste cyclable, 6,4 M$; réfection de rues et murets, 19,2 M$; complexe multisports, 14,5 M$; café des arts, 7M$; sentiers pédestres, 1,8 M$, et j’en passe.
Toutes ces dépenses ne rapportent rien en taxes à la Ville, mais des frais annuels énormes. Cependant, nous, les citoyens oubliés, devrons nous passer d’eau, car les dépenses sont dirigées vers d’autres (selon vous deux) priorités! Chaque année, vous recevez en plus un octroi du gouvernement pour justement améliorer la vie de vos concitoyens. Lorsque vous réparez les rues et murets, vous ne demandez pas à ces citoyens limitrophes de couvrir ces frais. Cela fait 40 ans et plus que la plupart de ces 100 familles paient des taxes et vous demandent de l’eau potable, un bien primordial, nécessaire tous les jours. Pourriez-vous au moins nous considérer?


Claude Vaillancourt
Boucherville

Partager cet article