Verchères 350

Non aux subventions pour l’Airbus A220

Les brèves de La Relève
Non aux subventions pour l’Airbus A220
Fédération canadienne des contribuables (FCC) demande au gouvernement Legault de tirer des leçons du passé quant aux subventions pour l’ex-C Series de Bombardier, aujourd’hui l’Airbus A220. (Photo : FCC)

Fédération canadienne des contribuables (FCC) demande au gouvernement Legault de tirer des leçons du passé quant aux subventions pour l’ex-C Series de Bombardier, aujourd’hui l’Airbus A220. « Il faut arrêter de croire que cette fois-ci sera la bonne et laisser les investisseurs privés prendre le risque », a lancé le directeur Québec de la FCC, Renaud Brossard. Le Journal de Montréal rapportait que le gouvernement du Québec s’apprêterait à mettre plus de 200 millions de dollars dans le projet de l’Airbus A220, autrefois connu sous le nom de C Series de Bombardier. Le gouvernement du Québec a déjà mis de l’argent à deux reprises dans le projet, soit 117 millions de dollars en 2008 et 1,3 milliard en 2016. Ce dernier placement n’aurait plus de valeur aujourd’hui. Le gouvernement fédéral a aussi dépensé près de 500 millions de dollars dans le projet via deux injections de fonds en 2008 et en 2017. « Une compagnie multimilliardaire telle qu’Airbus est en mesure de trouver 200 millions de dollars autrement qu’en demandant la charité aux contribuables », a dit Brossard. « Les Québécois et Québécoises ont mis suffisamment d’argent dans le projet. C’est aux investisseurs privés de faire leur part. » Airbus prévoit faire un profit équivalent à 6,4 milliards de dollars pour l’année financière 2021

Partager cet article