Verchères 350

Plusieurs résidences privées pour aînés de la région se trouvent en zone rouge

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Plusieurs résidences privées pour aînés de la région se trouvent en zone rouge
Les hospitalisations et le nombre de décès sont en hausse depuis le mois de décembre à travers la Montérégie et dans la région. (Photo : DSPM)

L’augmentation des hospitalisations est en forte progression dans la région, si bien que les hôpitaux de la Montérégie sont passés au palier 4 de délestage.
La direction de la santé publique de la Montérégie (DSPM) a indiqué que le nombre de nouveaux cas est en baisse par rapport à la première semaine de janvier, mais on ajoute que « l’introduction des tests rapides dans la communauté (20 décembre 2021) et les changements dans la stratégie de dépistage (5 janvier 2022) affectent les nombres de cas confirmés, actifs et rétablis de COVID-19. Les données qui y sont associées doivent dorénavant être interprétées avec prudence. En effet, ces changements pourraient mener à une sous-estimation du nombre de cas ».
Ce qui est sûr, c’est que les hospitalisations et le nombre de décès sont en hausse depuis le mois de décembre. Aussi, en date du 10 janvier dernier, on recensait 349 nouveaux cas à Boucherville, 7 à Calixa-Lavallée (qui en a toujours eu moins de 5 depuis le début de la pandémie), 123 à Contrecœur, 101 à Saint-Amable, 225 à Sainte-Julie, 189 à Varennes et 53 à Verchères. Sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville, il y aurait près de 700 cas et 4 255 dans toute l’agglomération de Longueuil, incluant Boucherville.
La situation n’est pas facile dans certaines résidences privées pour aînés (RPA), notamment à la Résidence Varennes avec 20 cas actifs en date du 12 janvier dernier, soit près de la moitié des aînés et on déplore un mort à la suite de l’éclosion. La résidence L’autre Jeunesse à Contrecœur est aussi en zone rouge avec 12 cas actifs, c’est-à-dire 40 % de ses pensionnaires. Également à Contrecœur, Le Palais des Beaux Jours se trouve aussi en zone rouge avec 6 cas actif, soit 32 % des résidents. En zone orange, on retrouve la Résidence Florentine-Dansereau à Verchères avec 12 cas, soit 18 % des occupants.
Du côté des CHSLD, le Centre d’hébergement Jeanne-Crevier à Boucherville se trouvait dans la zone orange en date du 12 janvier en raison de ses 22 cas actifs, soit 24 % des résidents, alors qu’il y a eu malheureusement un mort à la suite de l’éclosion.




Partager cet article