Verchères 350

Les hôpitaux de la Rive-Sud passent au palier 4 du délestage

François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Les hôpitaux de la Rive-Sud passent au palier 4 du délestage
Hôpital Pierre-Boucher

Le gouvernement du Québec vient d’autoriser les trois centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de la région à passer au palier 4 du délestage en raison de l’augmentation des hospitalisations dans la région.

Cette mesure vise évidemment à minimiser les impacts de la gestion de la pandémie de COVID-19 sur la mortalité et la morbidité pour l’ensemble de la population en réorientant le personnel vers les secteurs prioritaires.
Actuellement (le 10 janvier), les trois installations du CISSS de la Montérégie-Est comptent au total 174 hospitalisations, dont 102 à l’hôpital Pierre-Boucher, 48 à l’hôpital Honoré-Mercier, à Saint-Hyacinthe, et 24 à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Ce nombre représente le triple de la capacité prévue au palier 3 de délestage.

Le CISSS de la Montérégie-Centre compte quant à lui 131 hospitalisations dans ses deux établissements hospitaliers, dont 92 à Charles-Le Moyne et 39 à l’hôpital du Haut-Richelieu. Il s’agit également du triple de la capacité de lits COVID au niveau d’alerte 3.

Enfin le CISSS de la Montérégie-Ouest soigne actuellement 72 patients COVID-19 dans ses deux installations, dont 42 à l’hôpital Du Suroît et 30 à Anna-Laberge, soit plus du double que la capacité au palier 3 du délestage.

Le niveau d’alerte maximal de délestage permet notamment de reporter des chirurgies non urgentes, ainsi que des traitements de cancer, de remettre certains suivis, rendez-vous et consultations, ou encore de fermer de petites salles d’urgence qui ont une proximité avec d’autres salles à proximité.

De nombreux services seront dorénavant concentrés dans certains établissements et d’autres seront déplacés.

Partager cet article