Verchères 350

Le budget de l’agglomération en hausse de 19 millions $ en 2022

François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Le budget de l’agglomération en hausse de 19 millions $ en 2022
Entre autres nouvelles dépenses, 2,4 millions de dollars seront consacrés à l’implantation du nouveau programme communautaire RESO de la police de l’agglomération.

Les membres du conseil d’agglomération de Longueuil ont adopté, le 23 décembre dernier, un budget de l’ordre de 407,6 millions $ en hausse de 19 millions $ ou de 4,9 %.
Les principales augmentations sont liées à l’implantation du programme Réso de la police (2,4 millions$), d’une augmentation de 1,8 million pour le transport en commun (malgré les baisses d’achalandage), d’une augmentation de 3,1 millions pour la disposition des différentes déchets et traitement des ordures alors que 4,2 millions de dollars ont ajoutés pour l’indexation des salaires des employés de l’agglomération de Longueuil qui sont responsables, entre autres, de la fourniture des services de sécurité incendie, de la police, du service d’évaluation, de la disposition des déchets recyclables et du traitement des eaux usées,
Lors de la séance spéciale du Conseil d’agglomération, seule la mairesse de Saint-Lambert, Pascale Mongrain s’est opposée à l’adoption du budget, rappelant que le calcul des cotes parts des villes liées de l’agglomération est discriminatoire pour sa ville. Elle dénonce aussi le fait que ce soit la ville centre, donc Longueuil, qui gère tout le budget de l’agglomération à l’intérieur de ses opérations ce qui se traduit par un manque de transparence flagrant en termes de distinction des dépenses
La mairesse de Saint-Lambert avait aussi récemment lancé un appel à l’aide demandant à ses collègues de l’agglomération de revoir les quotes-parts des villes car Saint-Lambert est en détresse financière, plus de 50% du budget de cette ville allant maintenant directement au fonctionnement de la structure régionale ce qui l’a entre autres forcée à hausser le compter de taxes de 7,9% pour 2022.
À noter que dans le cas de Boucherville, ce sont environ 45 % des taxes perçues par la ville qui s’en vont directement à l’agglomération pour la fourniture des services de responsabilité régionale.


Partager cet article