Verchères 350

Boucherville gèle les taxes pour la résidence moyenne

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Boucherville gèle les taxes pour la résidence moyenne
Le maire Jean Martel a hier présenté le budget 2022.

Le budget pour l’année financière 2022 de la Ville de Boucherville est en hausse de 2,8 %. Il se chiffre à 123,4 M$. La tarification de l’eau et celle des collectes sont gelées ainsi que la taxation pour une résidence unifamiliale moyenne.
Le maire Jean Martel qui a présenté le budget le 13 décembre dernier s’est réjoui que la hausse ne soit que de 2,8 % par rapport à l’année 2021, puisque l’indice des prix à la consommation (IPC) se situe au-delà de 4 %. De ce budget, 69,7 M$ sont attribués aux dépenses locales, alors que le reste du montant est dédié aux quotes-parts remises à l’agglomération de Longueuil et à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour les services rendus.
Les grandes lignes
Afin de réduire l’impact du nouveau rôle d’évaluation foncière, le taux de la taxation résidentielle a été réduit. La tarification de l’eau et des collectes est gelée, ainsi que la taxation résidentielle pour la maison unifamiliale moyenne. Avec le nouveau rôle d’évaluation, la valeur de celle-ci s’est appréciée de 20,95 %, passant de 431 440 $ à 521 420 $.
La taxation commerciale est quant à elle quasi-gelée en raison de la hausse moins marquée de ce type de propriété. En trois ans, elle a augmenté de 8,5%.
La taxation du secteur industriel est majorée de 2,2% en 2022.
La dette non subventionnée chute de 1,5 M$. Elle passe de 82,8 M$ en 2020 à 81,3 M$ en 2021. Cela représente une diminution de 0,16 $ à 0,08 $ par dollar de taxes payé par le contribuable. « C’est 8 % du budget qui ne va pas au paiement de la dette, mais à d’autres projets, a souligné la maire Martel. Nous avons réussi à baisser la dette malgré plusieurs investissements importants, tels que les acquisitions de terrains, l’aménagement de pistes cyclables, l’aide aux organismes, ect »
49,5 M$ en projets
En ce qui a trait au programme triennal des immobilisations (PTI), des projets totalisant 49,5 M$ sont prévus pour 2022. Parmi les projets d’infrastructure à être réalisés, notons entre autres, le démarrage de l’implantation d’un complexe multisports (14,5 M$ en 2022), la réhabilitation et le resurfaçage de certaines rues (10,2 M$), le remplacement du tapis de soccer synthétique Élie-Saab 2 (2 M$), la réfection et restauration du muret de soutènement des parcs Joseph-Laramée et Léandre-Lacaille (2 M $) et l’aménagement de sentiers pédestres et de pistes cyclables (1,8 M$).
Effet du nouveau rôle d’évaluation foncière (2022-2023-2024) et de la mesure d’étalement
Le nouveau rôle d’évaluation foncière (2022-2023-2024) indique une hausse moyenne de la valeur de l’ensemble des propriétés de 18,44 % depuis le rôle précédent. Afin de limiter les hausses de taxes pour les citoyens, la Ville de Boucherville a ajusté les taux de taxation de chaque catégorie d’immeuble.
Plus précisément pour la taxation résidentielle, la Ville de Boucherville a ajusté son taux à la baisse passant de 0,5970 $ par tranche de 100 $ à 0,5583 $ par tranche de 100 $. Cette baisse permet ainsi le gel du compte de taxes résidentielles pour la maison moyenne dont la valeur a augmenté de 20,9 % en moyenne. Toutefois, si la valeur de la propriété a augmenté davantage que la moyenne, soit plus de 20,9 %, les propriétaires subiront une hausse de taxes, malgré ce gel. Ainsi, l’incidence sur le compte de taxes sera en fonction de l’augmentation de la valeur de la propriété par rapport à la maison unifamiliale résidentielle moyenne (voir l’exemple ci-dessous).
Le conseil municipal a été de l’avant avec une mesure d’étalement des taxes municipales en répartissant la hausse de la valeur des propriétés sur 3 ans. Cette initiative vient ainsi alléger l’effet de la hausse de taxes pour les citoyens qui, à titre d’exemple, ont fait des travaux de rénovation majeure durant la pandémie et pour qui la hausse de la valeur de leur propriété est supérieure à 20,9 %.




Partager cet article