Verchères 350

La pandémie n’a pas ralenti la création d’emplois dans la MRC de Marguerite-D’Youville

communiqué
La pandémie n’a pas ralenti la création d’emplois dans la MRC de Marguerite-D’Youville
La plus récente édition du bulletin de l’emploi local de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) révèle que le marché de l’emploi sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville (MRC) poursuit sa lancée entreprise il y a déjà quelques années. (Photo : Shutterstock)

La plus récente édition du bulletin de l’emploi local de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) révèle que le marché de l’emploi sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville (MRC) poursuit sa lancée entreprise il y a déjà quelques années. Alors qu’une chute importante de l’emploi a été remarquée en 2020 pour certaines municipalités avoisinantes, il en a été autrement pour la région d’youvilloise. La MRC connaît un véritable boom sur le plan de la création d’emplois depuis 2015 et la tendance ne semble pas vouloir fléchir!
Selon les observations de la CMM, « la MRC de Marguerite-D’Youville est l’une des rares localités que la pandémie n’a pas ralenties. Une expansion massive de la santé et une croissance modérée de l’industrie manufacturière et des services privés du savoir ont permis à l’emploi d’augmenter de 4,1 % en 2020 ».
À cet égard, M. Martin Damphousse, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et maire de Varennes, ne peut cacher son enthousiasme : « il s’agit d’une excellente nouvelle pour notre région qui est reconnue pour sa grande vitalité économique. Ce succès s’explique en partie par la diversification de l’économie de notre territoire au cours des dernières années et de l’arrivée d’un grand nombre d’employeurs majeurs. La MRC poursuivra assurément ses efforts de promotion des emplois locaux et de soutien auprès des entrepreneurs d’ici ».
Toujours selon les données du bulletin publié par la CMM, les prochaines années s’annoncent aussi fastes pour le secteur manufacturier, qui a progressé de 2,8 % depuis le début de la pandémie, et ce, malgré la problématique majeure de la pénurie de main-d’œuvre! Un fait à ne pas négliger : la venue du nouveau terminal de transit de conteneurs de l’Administration portuaire de Montréal à Contrecoeur accentuera très certainement la progression de ce secteur d’activités.
La MRC de Marguerite-D’Youville, autrefois réputée pour la force de son secteur de la métallurgie, de la recherche scientifique et de l’agriculture, compte maintenant l’ensemble des grands secteurs industriels et manufacturiers sur son territoire. Ainsi, les domaines du transport et de la distribution des marchandises, les services de premières lignes aux citoyens, l’industrie pharmaceutique et des produits sanitaires y sont bien établis et contribuent à la création d’emplois. Plusieurs employeurs d’envergure y ont implanté leur siège social ou des installations importantes.
À la lumière de ces données positives, l’avenir est prometteur pour l’économie et les emplois dans la MRC de Marguerite-D’Youville!

Partager cet article