Verchères 350

Boucherville contribue à 15 % du budget de l’agglomération, mais compte 10 % de sa population

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Boucherville contribue à 15 % du budget de l’agglomération, mais compte 10 % de sa population
Les nouveaux élus membres du conseil d’agglomération se sont réunis quelques heures avant de siéger ensemble pour une première fois, la semaine dernière.

Plusieurs villes veulent revoir le financement et les quotes-parts

La première séance du Conseil d’agglomération de Longueuil a permis aux nouveaux élus de la Rive-Sud d’apprendre, entre autres, que la Ville de Boucherville contribue pour 15 % du budget de l’agglomération de Longueuil, mais qu’en termes de population, la même ville ne représente que 10 % de la population totale du territoire.
Cette équation a fait dire au maire Jean Martel que Boucherville apporte largement sa contribution sur le plan financier pour que l’agglomération puisse boucler ses budgets, que ce soit pour offrir les services de police, de sécurité incendie, d’évaluation ou de traitement de l’eau, entre autres, aux cinq villes de l’agglomération de Longueuil.
Si Boucherville semble bien s’en tirer malgré tout, ce n’est pas le cas de la Ville de Saint-Lambert qui « vit sur du temps emprunté », selon sa nouvelle mairesse. Il y a « détresse budgétaire » qui va même jusqu’à compromettre la pérennité de la ville, une municipalité qui sera en crise en 2022 », dit-elle.
C’est en effet le très sombre portrait qu’a rapidement tracé Pascale Mongrain lors de sa première intervention à cette instance régionale.
« Nous allons avoir besoin des autres villes de l’agglomération plus que jamais pour trouver une meilleure entente financière. On ne peut pas continuer comme ça, l’existence même de Saint-Lambert est en jeu », a-t-elle mentionné.
La détresse budgétaire est réelle et Saint-Lambert se dirige tout droit vers une crise en 2022 en raison de sa dette et de l’absence de revenus de parcs industriels, c’est aussi pourquoi la mairesse, tout comme d’autres maires de l’agglomération, croit qu’il faut revoir le partage des dépenses et les quotes-parts.
C’est le cas du nouveau maire de Saint-Bruno-de-Montarville Ludovic Grisé Farand et de la mairesse de Brossard, Doreen Assaad, entre autres.
Le budget 2022 de l’agglomération de Longueuil devrait être connu à la mi-décembre et celui-ci aura inévitablement un impact sur les budgets des villes liées.

Partager cet article