Verchères 350

Salon de Noël: Un retour à la tradition pour le 80e anniversaire du Cercle des Fermières de Varennes

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Salon de Noël: Un retour à la tradition pour le 80e anniversaire du Cercle des Fermières de Varennes
(Photo : Steve Martin)

Après avoir dû laisser la majeure partie de leurs activités en veilleuse durant la pandémie, les valeureuses membres du Cercle des Fermières de Varennes ont repris du service avec leur Salon de Noël. Une belle façon de souligner l’anniversaire de ce regroupement qui a su, depuis 80 années, tisser des liens solides au sein de la communauté.

La situation des dames fermières a bien changé depuis les huit dernières décennies avec l’urbanisation, l’industrialisation et le développement des technologies de communication. Mais certaines choses demeurent au cœur de leurs activités, notamment la transmission des connaissances, ainsi que la volonté d’être là pour la communauté.

Au début de la pandémie de COVID-19, leurs talents ont d’ailleurs été mis à contribution alors qu’elles ont confectionné pour les citoyens, à la demande de la Ville, des masques par centaines afin de pallier la pénurie causée par la première vague.

Mais malgré l’interruption de leurs activités, ces dames ont continué de veiller les unes sur les autres durant des mois qui, pour des femmes actives, ont pu sembler bien longs.

C’est pourquoi l’enthousiasme était palpable lorsque, le 19 novembre dernier, au Centre communautaire de Varennes, elles ont pu aller de l’avant et renouer avec leur traditionnel Salon de Noël.

Comme toujours, courtepointes, vêtements pour bébés et les incontournables (mais ô combien confortables) pantoufles étaient à l’honneur alors qu’une artisane s’évertuait à poursuivre son travail sur son métier à tisser, donnant aux visiteurs l’occasion de prendre la mesure du travail derrière chaque pièce créée.

De génération en génération

Pour inaugurer l’événement, la présidente du Cercle, Jocelyne Barabé Gauvin, était entourée des députés Xavier Barsalou-Duval et Suzanne Dansereau ainsi que du représentant du conseil municipal de Varennes, Gaétan Marcil, qui a coupé le ruban symbolique marquant l’ouverture du Salon.

« Au Québec, 30 000 membres composent le Cercle des Fermières, s’est exprimée Mme Barabé Gauvin devant les quelques personnes réunies pour cette inauguration. À Varennes, nous sommes peut-être 68 aujourd’hui et c’est toujours en croissance. [Au cours de ces 80 années], toutes les vagues de changement qu’on a connues nous ont fait grandir et le soutien de la Ville ainsi que des collaborateurs provinciaux et fédéraux ont toujours contribué à son maintien comme organisme communautaire. C’est pour ça qu’on dit un gros Merci! »

Les visiteurs qui se sont déplacés durant la fin de semaine ont par ailleurs pu visionner une projection vidéo rappelant les 80 années d’existence du groupe dont les pionnières ont transmis leur passion à leurs filles et même à leurs petites-filles qui sont à leur tour membres du Cercle aujourd’hui.

« Quatre-vingts années, c’est vraiment un âge respectable, a à son tour avancé le député fédéral Xavier Barsalou-Duval. Alors on peut dire que le Cercle est bien établi. Il continue de grandir et c’est magnifique. Je pense que, de plus en plus, on voit un intérêt renouvelé des plus jeunes générations pour ces techniques comme le tissage et tout ce dont on a hérité de nos aïeux, de nos aînés. Et je pense que ça aussi, c’est quelque chose qui est vraiment intéressant et positif. »

Le conseiller Gaétan Marcil, la présidente du Cercle des Fermières de Varennes Jocelyne Barabé Gauvin et les députés Xavier Barsalou-Duval et Suzanne Dansereau au moment de la coupure du traditionnel ruban.
Partager cet article